Sasha Hostyn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Sasha Hostyn
Sasha "Scarlett" Hostyn.jpg
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Sasha HostynVoir et modifier les données sur Wikidata
Pseudonyme
ScarlettVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Disciplines sportives
Starcraft II (en), DotA 2Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinction

Sasha Hostyn (née en décembre 1993), connue sous le pseudonyme Scarlett, est une joueuse canadienne de sport électronique. Elle se fait connaître pour sa performance à StarCraft II, mais joue à Dota 2 quelques mois en 2015 avant de reprendre son jeu de prédilection au sein de Team Expert le 17 août 2016[1].

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Hostyn grandit à Kingston, Ontario[2], et joue d'abord aux jeux vidéo à l'école, pour s'amuser. Elle commence sa carrière de joueuse professionnelle en participant tout d'abord à des tournois en 2011.

Femme trans, Scarlett est victime de harcèlement : au sujet de son identité de genre, elle affirme que ça n'a « absolument rien à voir » avec son niveau de jeu, et qu'elle a toujours essayé "de complètement en faire abstraction" au sein de sa carrière esportive[3].

StarCraft II[modifier | modifier le code]

Hostyn gagne en notoriété à StarCraft II en 2012, quand elle bat un grand nombre de joueurs parmi les meilleurs mondiaux en tournoi à Las Vegas. En 2013, elle se place 21e mondiale au jeu, et arrive deuxième au tournoi NorthCon.

En 2014, Hostyn a gagné sept tournois internationaux, ce qui fait d'elle la deuxième joueuse la plus payée de l'histoire[4] avec plus de 110 000 $ de gains depuis le début de sa carrière.

Au cours de sa carrière, Hostyn a été surnommée "la reine de StarCraft II" et la "Kryptonite des Coréens"[5],[6]. The New Yorker la qualifie de "femme la plus accomplie du domaine de l'esport". Elle est la seule finaliste non coréenne des Red Bull Battle Grounds en 2014.

Dota 2[modifier | modifier le code]

En février 2015, Hostyn a perdu sa motivation à StarCraft et décide de donner sa chance à un autre jeu, Dota 2. Elle affirme : "J'ai beaucoup joué à Dota 2 donc je vais m'entraîner et voir si je peux devenir forte à ce jeu"[7]. Elle ne parvient cependant pas à atteindre un niveau remarquable.

Retour à StarCraft II[modifier | modifier le code]

En juin 2015, Hostyn recommence la compétition à StarCraft II au sein des ligues coréennes, et elle intègre l'équipe Dead Pixels[8].

Le 17 août 2016, Scarlett intègre Team Expert[9].

Le 7 février 2018, elle remporte l'IEM de Pyeongchang, devenant la première femme à remporter une telle compétition.

Récompenses[modifier | modifier le code]

En 2014, Polygon la place première de sa liste annuelle des "50 personnalités admirables du jeu vidéo", la décrivant comme "une des rares femmes qui ont réussi à atteindre les plus hauts échelons de la scène professionnelle de StarCraft II".

Le 5 octobre 2016, Scarlett rejoint le Livre Guinness des records en tant que Joueuse de sport électronique (femme) ayant le plus gagné d'argent pendant sa carrière[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Julian Aidan, « Red Bull Battle Grounds 2014 Comes To Stunning Conclusion » [archive du ], Hardcore Gamer Magazine, (consulté le 2 décembre 2014)
  2. Ben McGrath, « Good Game: The Rise of the Professional Cyber Athlete », The New Yorker, sur The New Yorker, (consulté le 27 janvier 2015)
  3. Ryan Smith, « How a transgender "foreign hope" is challenging the pro StarCraft world », The AV Club, sur The AV Club, (consulté le 27 janvier 2015)
  4. Karyne Levy, « 15 Of The Highest-Paid Professional Female Video Gamers », Business Insider, sur Business Insider, (consulté le 27 janvier 2015)
  5. Patrick O'Neill, « Meet Scarlett, the 20-year-old woman who's blazing trails in 'StarCraft' », The Daily Dot, sur The Daily Dot, (consulté le 27 janvier 2015)
  6. Adi Robertson, « Meet Scarlett, the queen of 'Starcraft II' », The Verge, sur The Verge, (consulté le 27 janvier 2015)
  7. (en-US) Simon Parkin, « StarCraft II’s high-flying ‘Scarlett’ is turning to Dota 2. Does success await? », The Guardian,‎ (lire en ligne)
  8. (en-GB) « Dead Pixels recruit Scarlett and FeaR », sur www.deadpixels.ch (consulté le 21 mai 2017)
  9. expertesport, « A selection of our new roster. Do you recognize any of them? », sur Twitter,
  10. http://www.guinnessworldrecords.com/world-records/383251-highest-career-earnings-for-a-competitive-videogame-player-female