Saoud ben Fayçal ben Abdelaziz Al Saoud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fayçal.
Saoud ben Fayçal Al Saoud
سعود بن فيصل بن عبد العزيز آل سعود
Saoud al-Fayçal en 2011.
Saoud al-Fayçal en 2011.
Fonctions
Ministre des Affaires étrangères saoudien

(39 ans et 6 mois)
Monarque Khaled
Fahd
Abdallah
Salmane
Prédécesseur Fayçal ben Abdelaziz Al Saoud
Successeur Adel al-Joubeir
Biographie
Dynastie Saoud
Nom de naissance Saoud ben Fayçal ben Abdelaziz Al Saoud
Date de naissance
Lieu de naissance Taëf (Arabie saoudite)
Date de décès (à 75 ans)
Lieu de décès Los Angeles (États-Unis)
Nature du décès crise cardiaque
Nationalité saoudienne
Père Fayçal ben Abdelaziz Al Saoud
Mère Effat Al-Thunayan

Saoud ben Fayçal ben Abdelaziz Al Saoud

Le prince Saoud ben Fayçal ben Abdelaziz Al Saoud (en arabe : سعود بن فيصل بن عبد العزيز آل سعود) ou Saoud al-Fayçal[1], né le à Taëf et mort le à Los Angeles[1], est un homme politique saoudien, membre de la famille royale saoudienne. Il est ministre des Affaires étrangères de 1975 à 2015.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils du roi Fayçal et de Iffat al-Thunayan (en), et petit-fils d'Ibn Séoud, Saoud al-Fayçal est diplômé en économie de l'université de Princeton. Vice-ministre du Pétrole en 1971, il devient ministre d'État chargé des Affaires étrangères en mars 1975, peu après l'assassinat de son père[2], puis ministre en titre le 29 octobre suivant.

Après quarante ans en fonction, souffrant de graves problèmes de santé, il demande à être relevé en avril 2015 et est remplacé à son poste par Adel Al-Jubeir, ambassadeur à Washington[3]. Il est nommé conseiller et émissaire spécial du roi Salmane. Il meurt dix semaines plus tard, le 9 juillet d'un arrêt cardiaque[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Saoud al-Fayçal, figure de la diplomatie saoudienne, est mort », Le Point, 10 juillet 2015
  2. « La prépondérance du prince Fahd est confirmée par le remaniement ministériel », Le Monde, 1er avril 1975
  3. « Arabie: l'inamovible Saoud Al-Fayçal jette l'éponge après 40 ans », La Croix, 29 avril 2015

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :