Santa Eulàlia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Santa Eulalia.

Santa Eulàlia
Image illustrative de l’article Santa Eulàlia
Barcelone (2009)
Autres noms Carmen Flores (1919-1931), Puerto de Palma (1931-1936)
Cala San Vicenç (1936-1975), Sayremar Uno (1975-2000)
Gréement goélette
Histoire
Chantier naval Astilleros Marí Torrevieja Alicante
Lancement 1918
Équipage
Équipage 6
Caractéristiques techniques
Longueur 47 m
Longueur de coque 34,6 m
Maître-bau 8,5 m
Tirant d'eau 4,05 m
Déplacement 215 tonnes
Voilure 526 m² (12 voiles)
Propulsion Volvo Penta (367 cv)
Caractéristiques commerciales
Capacité 30
Carrière
Port d'attache Barcelone Drapeau de l'Espagne Espagne

La Santa Eulàlia est une ancienne goélette à trois mâts espagnole, de type « paillebot ». Elle a pour sister-ship la goélette française Principat de Catalunya, classée aussi monument historique et actuellement en fin de restauration.
Amarrée au vieux port de Barcelone, elle est l'emblème du musée maritime qui l'avait acquise en 1997.

Son immatriculation IMO est : IMO 7937771

Histoire[modifier | modifier le code]

Durant ses 80 années de service, la goélette fut soumise à de nombreuses transformations en fonction de son utilisation, et changea plusieurs fois de nom.
Elle fut lancée en 1919 sous le nom de Carmen Flores.
De 1928 à 1975, elle fut équipée d'un moteur et navigua sous les noms de Puerto de Palma puis Cala San Vicenç.
En 1975, elle fut utilisée comme navire auxiliaire à des travaux sous-marins sous le nom de Sayremar Uno.
En 1997, le Musée maritime de Barcelone[1] la rachète. Une restauration est entreprise pour lui rendre son aspect primitif et devenir un bateau historique du patrimoine maritime

Elle sera présente à la Mediterranean Tall Ships Regatta 2013 et fera escale à la Toulon Voiles de Légende du 27 au 30 septembre 2013.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Great sailing ships of the World de Chapman (p. 302 Carmen Flores) (ISBN 1-58816-384-9)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]