Sandra Rumolino

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une chanteuse image illustrant argentin
Cet article est une ébauche concernant une chanteuse argentine.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (octobre 2009).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Sandra Rumolino est une chanteuse argentine née en 1960 à Buenos Aires.

Résidente en France depuis 1983, elle a fait ses débuts au cabaret parisien Les Trottoirs de Buenos Aires et travaille depuis avec les plus grands musiciens de tango en France : Juan José Mosalini, Gustavo Beytelmann, Gerardo Le Cam ; ainsi que de metteurs en scène comme Alfredo Arias (Maria de Buenos Aires, Mambo Mistico, Concha Bonita), Julie Brochen (L'Histoire vraie de la Périchole), Camilla Saraceni (Pas à deux, Charbons ardents, Tangos, verduras y otras yerbas) et Jorge Rodríguez (Flor de tango, Fatal tango). Elle se produit au sein de différentes formations musicales en tant que soliste mais elle est aussi invitée régulièrement pour chanter dans plusieurs groupes de tango dans le monde entier : Grand orchestre de tango de Juan José Mosalini Quinteto El Despues, Las Flores Negras, Cuarteto Caliente ...

Elle est mariée au danseur argentin de tango Jorge Rodriguez.

Discographie[modifier | modifier le code]

En tant que soliste[modifier | modifier le code]

  • “Automne” - S.Rumolino (1995)
  • “Por la vuelta” - S.Rumolino (2002)
  • "Viento Sur", Sandra Rumolino chante Gerardo J.Le Cam (2008)

En tant qu'invitée[modifier | modifier le code]

  • “Couleur absence” - Adrien Politi (1996) (5 titres)
  • “Un secreto” - Adrien Politi (1998) (1 titre)
  • “Tangos volés” - musique du film d’Eduardo de Gregorio (2000) (1 titre)
  • “Ciudad triste” -Grand Orchestre de tango J.J. Mosalini (2001) (2 titres)
  • “Pas à deux” - musique du spectacle (2001) (5 titres)
  • “Jeux de temps” – Jean-Marc Naoufal (2002) (5 titres)
  • “Tant qu’il est possible” – J.M.Naoufal (4 titres) (2004)
  • “Tango imaginario”- Ensemble J.Le Cam (5 titres) (2005).
  • "Old places and new grounds”- Septette Tango Dorado (5 titres) (2007)
  • "Live tango" - Juan José Mosalini et son Grand orchestre de tango (2008) (3 titres)
  • "OTango" - musique du spectacle avec Cincotango et le chanteur José Luis Barreto (2010) (2 titres)
  • "Un tren à José C Paz" Quinteto El Después (sortir prévue en novembre 2011) 2 titres
  • "Sortie de secours" - Orchestre Les Fleurs Noires (sortie prévue en janvier 2012) (4 titres)