Saison 2003-2004 de l'ECHL

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Saison 2003-2004
ECHL
Vainqueur Steelheads de l'Idaho
Nombre d'équipes 31
Nombre de matchs 72 (saison régulière)

La saison 2003-2004 est la seizième saison de l'ECHL au terme de laquelle les Steelheads de l'Idaho remportent la Coupe Kelly en battant en finale les Everblades de la Floride.

Saison régulière[modifier | modifier le code]

Durant l'inter-saison, les Renegades de Richmond, les RiverBlades de l'Arkansas, les Bandits de Jackson, les Kingfish de Bâton-Rouge et les Men O' War de Lexington cessent leurs activités. En contre-partie, la ligue accueille en ses rangs sept franchises provenant de la West Coast Hockey League après sa dissolution : les Aces de l'Alaska, les Condors de Bakersfield, les Falcons de Fresno, les Steelheads de l'Idaho, les Wranglers de Las Vegas, les Ice Dogs de Long Beach et les Gulls de San Diego. Deux nouvelles équipes sont également créées : les Gladiators de Gwinnett et les Wildcatters du Texas.

Avec son expansion, la ligue décide le de changer son nom pour ne garder que les initiales anglophone « ECHL » de son ancien nom, East Coast Hockey League.

Classement[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Association Est[modifier | modifier le code]

Division Nord[1]
Clt Équipe PJ  V   D  DF BP BC Pts
+001, Nailers de Wheeling 72 51 17 4 259 188 106
+002, Boardwalk Bullies d'Atlantic City 72 47 19 6 242 159 100
+003, Rivermen de Peoria 72 45 18 9 244 177 99
+004, Chiefs de Johnstown 72 45 20 7 223 195 97
+005, Royals de Reading 72 37 25 10 212 189 84
+006, Titans de Trenton 72 37 28 7 222 193 81
+007, Bombers de Dayton 72 26 41 5 187 271 57
+008, Storm de Toledo 72 23 38 11 183 258 57
+009, Cyclones de Cincinnati 72 25 43 4 175 223 54
Division Sud[1]
Clt Équipe PJ  V   D  DF BP BC Pts
+001, Inferno de Columbia 72 44 20 8 275 217 96
+002, Express de Roanoke 72 38 26 8 219 232 84
+003, Everblades de la Floride 72 37 25 10 239 221 84
+004, Stingrays de la Caroline du Sud 72 39 28 5 205 202 83
+005, Generals de Greensboro 72 40 30 2 241 240 82
+006, Checkers de Charlotte 72 31 32 9 206 230 71
+007, Pride de Florence 72 30 33 9 210 254 69
+008, Grrrowl de Greenville 72 14 53 5 177 281 33

Association Ouest[modifier | modifier le code]

Division Centrale[1]
Clt Équipe PJ  V   D  DF BP BC Pts
+001, IceGators de la Louisiane 72 48 22 2 235 167 98
+002, Sea Wolves du Mississippi 72 45 20 7 256 200 97
+003, Gladiators de Gwinnett 72 42 22 8 248 193 92
+004, Ice Pilots de Pensacola 72 40 23 9 240 239 89
+005, Cottonmouths de Columbus 72 37 27 8 214 197 82
+006, Lynx d'Augusta 72 32 33 7 203 234 71
+007, Wildcatters du Texas 72 22 44 6 196 287 50
Division Sud-Ouest[1]
Clt Équipe PJ  V   D  DF BP BC Pts
+001, Gulls de San Diego 72 49 13 10 108 240 177
+002, Wranglers de Las Vegas 72 43 22 7 93 227 186
+003, Steelheads de l'Idaho 72 40 23 9 89 219 208
+004, Aces de l'Alaska 72 38 28 6 82 220 210
+005, Condors de Bakersfield 72 25 38 9 59 201 236
+006, Falcons de Fresno 72 23 43 6 52 187 275
+007, Ice Dogs de Long Beach 72 23 44 5 51 191 257
  •      En gras : qualifié pour les huitièmes de finale des séries
  •      En italique : qualifié pour le premier tour des séries

Meilleurs pointeurs[modifier | modifier le code]

Classement des meilleurs pointeurs[2]
Joueur Équipe PJ B A Pts
Tim Smith Columbia 69 33 62 95
Steffon Walby Mississippi 59 33 55 88
Brian McCullough Floride 72 40 47 87
Louis Dumont Mississippi 72 33 51 84
Louis Goulet Augusta 72 32 52 84
Mark Pederson San Diego 70 44 37 81
Sylvain Deschâtelets San Diego 72 24 57 81
Mark Turner Greensboro 72 28 50 78
Cory Neilson Pensacola 72 19 59 78
Jon Cullen Atlantic City 71 29 48 77

Meilleurs gardiens[modifier | modifier le code]

Classement des meilleurs gardiens de but
Gardien Équipe PJ Min V D DP BC BL %Arr Moy
Scott Stirling Atlantic City 49 2 954 31 13 5 94 4 93,3 % 1,91
Derek Gustafson Louisiane 43 2 498 28 14 0 87 5 92,7 % 2,09
Michael Garnett Gwinnett 33 1 936 21 10 2 69 4 92,6 % 2,14
Trever Koenig San Diego 53 3 154 37 7 8 114 3 92 % 2,17
Mike Valley Peoria 37 2 184 20 8 7 83 3 91,5 % 2,28

Séries éliminatoires[modifier | modifier le code]

Premier tour[modifier | modifier le code]

Un premier tour est joué par les Chiefs de Johnstown et les Royals de Reading. Les Royals remportent le match par la marque de 2 à 1.

Séries finales[modifier | modifier le code]

Huitièmes de finale Quarts de finale Demi-finales Finale de la Coupe Kelly
Nailers de Wheeling 2
Royals de Reading 3    
Royals de Reading 3
Rivermen de Peoria 1    
Boardwalk Bullies d'Atlantic City 1
Rivermen de Peoria 3
Royals de Reading 2
    Everblades de la Floride 3    
Inferno de Columbia 1
Stingrays de la Caroline du Sud 3    
Stingrays de la Caroline du Sud 0
    Everblades de la Floride 3
Express de Roanoke 1
Everblades de la Floride 3
Everblades de la Floride 1
    Steelheads de l'Idaho 4
IceGators de la Louisiane 3
Ice Pilots de Pensacola 2    
IceGators de la Louisiane 1
    Gladiators de Gwinnett 3    
Gladiators de Gwinnett 3
Sea Wolves du Mississippi 2
Gladiators de Gwinnett 1
    Steelheads de l'Idaho 3
Gulls de San Diego 0
Aces de l'Alaska 3    
Aces de lAlaska 1
    Steelheads de l'Idaho 3
Wranglers de Las Vegas 2
Steelheads de l'Idaho 3


Trophées[modifier | modifier le code]

Coupe Kelly : Steelheads de l'Idaho
Coupe Henry Brabham : Gulls de San Diego
Trophée Gingher : Everblades de la Floride
Trophée Bruce Taylor : Steelheads de l'Idaho
Trophée John Brophy : Pat Bingham, Nailers de Wheeling
CCM Tacks Meilleur joueur de la Ligue : Scott Stirling, Boardwalk Bullies d'Atlantic City
Meilleur joueur de la Coupe Kelly : Dan Ellis, Steelheads de l'Idaho
Reebok Gardien de but de l'année: Scott Stirling, Boardwalk Bullies d'Atlantic City
CCM Tacks Recrue de l'année : Kevin Doell, Gladiators de Gwinnett
Défenseur de l'année : Corey Neilson, Ice Pilots de Pensacola
Meilleur pointeur : Tim Smith, Inferno de Columbia
Reebok Meilleur différentiel +/- : Tim Smith, Inferno de Columbia
Meilleur esprit sportif : Mark Pederson, Gulls de San Diego

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) « 2003-04 ECHL Standings », sur www.hockeydb.com (consulté le 22 novembre 2017)
  2. (en) « ECHL 2003-04 League Leaders », sur www.hockeydb.com (consulté le 23 novembre 2017).