Renegades de Richmond

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Renegades.
Renegades de Richmond
Description de l'image Logo Renegades 1995-2003.gif.
Fondation 1990
Disparition 2003
Siège Richmond
Patinoire (aréna) Richmond Coliseum
Couleurs Bleu roi, noir et or
Ligue ECHL
Équipe(s) affiliée(s) LIH
Islanders de Capital District (1991-1992)
LAH
Spiders de San Francisco (1995-1996)
Bandits de Baltimore (1996-1997)
Falcons de Springfield (1996-1997)
Beast de New Haven (1997-1998)
Thoroughblades du Kentucky (1998-1999)
Pirates de Portland (2000-2003)
Barons de Cleveland (2001-2003)
LNH
Islanders de New York (1991-1994)
Whalers de Hartford (1994-1997)
Kings de Los Angeles (1995-1996)
Hurricanes de la Caroline (1997-1998)
Sharks de San José (1998-1999 et 2001-2003)
Capitals de Washington (2000-2003)
SuHL
Renegades de St. Petersburg

Les Renegades de Richmond sont une franchise professionnelle de hockey sur glace en Amérique du Nord qui évoluait dans l'ECHL. L'équipe était basée à Richmond dans l'État de la Virginie aux États-Unis.

Historique[modifier | modifier le code]

La franchise est créée en 1990 et joue en ECHL jusqu'en 2003. En 1994-1995, elle remporte la Coupe Riley. Au cours de son existence, la franchise sert de club-école pour différentes formations : les Spiders de San Francisco en 1995-1996 de la Ligue internationale de hockey, les Islanders de Capital District en 1991-1992, les Spiders de San Francisco en 1995-1996, les Bandits de Baltimore en 1996-1997, les Falcons de Springfield en 1996-1997, le Beast de New Haven en 1997-1998, les Thoroughblades du Kentucky en 1998-1999, les Pirates de Portland de 2000 à 2003 et les Barons de Cleveland de 2001 à 2003 de la Ligue américaine de hockey et enfin les Islanders de New York de 1991 à 1994, les Whalers de Hartford de 1994 à 1997, les Kings de Los Angeles en 1995-1996, les Hurricanes de la Caroline en 1997-1998, les Sharks de San José en 1998-1999 et de 2001 à 2003, et les Capitals de Washington de 2000-2003 de la Ligue nationale de hockey[1]. Elle a également son propre club-école dans la Sunshine Hockey League : les Renegades de St. Petersburg[2].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison[3]
No Saison PJ  V   D DPDF BP BCPts Classement Séries éliminatoiresEntraîneur
1 1990-1991 64 29 29 6 0 300 307 64 4e place, division Est Défaite au premier tour Chris McSorley
Dave Allison
2 1991-1992 64 30 27 3 4 263 263 67 4e place, division Est Défaite au deuxième tour Dave Allison
3 1992-1993 64 34 28 0 2 292 292 70 5e place, division Est Défaite au premier tour Roy Sommer
4 1993-1994 68 34 29 4 1 286 293 73 7e place, division Est Non qualifiés Roy Sommer
5 1994-1995 68 41 20 7 0 271 232 89 1e place, division Est Vainqueurs Roy Sommer
6 1995-1996 70 46 11 0 13 314 225 105 1e place, division Est Défaite au deuxième tour Roy Sommer
7 1996-1997 70 41 25 0 4 252 235 86 3e place, division Est Défaite au deuxième tour Scott Gruhl
8 1997-1998 70 30 33 0 7 218 277 67 5e place, division Nord-Est Non qualifiés Scott Gruhl
9 1998-1999 70 40 27 0 3 239 196 83 3e place, division Nord-Est Finalistes Mark Kaufman
10 1999-2000 70 44 21 0 5 258 205 93 2e place, division Nord-Est Défaite au deuxième tour Mark Kaufman
11 2000-2001 72 35 31 0 6 223 228 76 4e place, division Nord-Est Défaite au deuxième tour Mark Kaufman
12 2001-2002 72 32 30 0 10 191 225 74 5e place, division Nord-Est Non qualifiés Mark Kaufman
13 2002-2003 72 35 31 0 6 240 239 76 6e place, division Nord-Est Non qualifiés Gord Dineen

Logos successifs[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Richmond Renegades Parent Team affiliate history », sur www.hockeydb.com (consulté le 23 février 2018).
  2. (en) « St. Petersburg Renegades hockey team statistics and history », sur www.hockeydb.com (consulté le 23 février 2018).
  3. (en) « Richmond Renegades hockey team [ECHL] statistics and history », sur www.hockeydb.com (consulté le 23 février 2018).