Sébastien Stoskopff

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sébastien Stoskopff
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 59 ans)
IdsteinVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Mécène
Jean de Nassau-Weilbourg (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nature morte aux verres et au pâté, musée de l'Œuvre Notre-Dame, Strasbourg

Sébastien Stoskopff, né à Strasbourg le 13 juillet 1597, mort à Idstein le 10 février 1657, est un peintre alsacien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formé par Frédéric Brentel puis par Daniel Soreau, peintre anversois émigré à Hanau, Sébastien Stoskopff vit à Paris entre 1621 et 1641 environ et voyage en Italie vers 1629. Il vit ensuite à Strasbourg, et meurt en 1657, à Idstein, chez son protecteur Jean de Nassau.

Très apprécié à son époque, il est considéré comme l'un des maîtres de la nature morte. Son œuvre a été redécouverte dans les années 1930. Le musée de l'Œuvre Notre-Dame de Strasbourg conserve une collection de ses œuvres.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Allégorie des Cinq Sens (1633), huile sur toile, 113 x 180,5 cm, musée de l'Œuvre Notre-Dame, Strasbourg ;
  • Grande vanité (1641), huile sur toile, 125 x 165 cm, musée de l'Œuvre Notre-Dame, Strasbourg ;
  • Trompe-l'œil (1643-1644), huile sur toile, 65 x 54 cm, Kunsthistorisches Museum, Vienne ;
  • Nature morte au panier rempli d'objets en verre (1644), huile sur toile, 52 x 62 cm, musée des Beaux-Arts, Strasbourg ;
  • nature morte au baquet et au poisson, huile sur toile, 78 x 115cm, musée des Beaux-Arts, Lyon

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :