Rue de Naples (Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

8e arrt
Rue de Naples
Situation
Arrondissement 8e
Quartier Europe
Début 63, rue de Rome
Fin 72, boulevard Malesherbes
Morphologie
Longueur 470 m
Largeur 12 m
Historique
Création 1826
Dénomination 1864
Ancien nom Partie de la rue de Hambourg
Géocodification
Ville de Paris 6616
DGI 6675
Géolocalisation sur la carte : 8e arrondissement de Paris
(Voir situation sur carte : 8e arrondissement de Paris)
Rue de Naples
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Rue de Naples

La rue de Naples est une voie du 8e arrondissement de Paris.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

Elle commence au 63, rue de Rome et se termine boulevard Malesherbes.

La rue est desservie par les stations Villiers (M)(2)(3) et Europe (M)(3).

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Cette rue tient son nom de la ville de Naples, en Italie.

Historique[modifier | modifier le code]

Lors de la spéculation qui conduisit à la formation du quartier de l'Europe, la rue de Hambourg fut ouverte en application d'une ordonnance royale du sur les terrains de Jonas-Philip Hagerman et Sylvain Mignon. Elle fut prolongée jusqu'à la rue d'Amsterdam vers 1835, sur des terrains dépendant des propriétés Mallet et Mouthier. D'une longueur de 1 043 mètres et d'une largeur de 12 mètres, elle allait de la rue d'Amsterdam à la rue de Valois-du-Roule (actuellement rue de Monceau)[1]. Elle reçut son nom en référence à la ville de Hambourg qui avait été réunie à l'Empire français en 1810 et était devenue le chef-lieu du département des Bouches-de-l'Elbe.

La rue fut toutefois fortement réduite dans le cadre de l'aménagement de la gare Saint-Lazare et la portion subsistante reçut sa dénomination actuelle en 1864[2].

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Lazare, op. cit., p. 276.
  2. a et b Rochegude, op. cit., p. 42.
  3. Dès 1910 : Rochegude, op. cit., p. 42.
  4. Cova, Anne., Destins de femmes : religion, culture et société (France, XIXe-XXe siècles), Letouzey & Ané, (ISBN 978-2-7063-0275-6 et 2-7063-0275-5, OCLC 717267700, lire en ligne)
  5. Léa Saint-Raymond, Félicie de Maupeou, Julien Cavero, « Les rues des tableaux. Géographie du marché de l'art parisien (1815-1955) », Bulletin 4, n° 1, 2015.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Félix Lazare, Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments, Paris, Imprimerie de Vinchon, 1844-1849.
  • Félix de Rochegude, Promenades dans toutes les rues de Paris. VIIIe arrondissement, Paris, Hachette, 1910.