Rudolf Goclenius l'Ancien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Goclenius.
image illustrant un philosophe
Cet article est une ébauche concernant un philosophe.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Rudolf Goclenius l'Ancien (extrait de la Bibliotheca chalcographica de Jean-Jacques Boissard)

Rudolf Goclenius l'Ancien ou Rudolph Goclenius ou Rudolph Göckel ou Rudulphus Goclenius senior (Korbach, - Marbourg, ) est un professeur allemand qui enseigna la philosophie, la logique, la métaphysique et l'éthique à l'Université de Marbourg. Il est l'auteur de Psychologia (1590) et d'un célèbre Lexicon philosophicum (1613). Très favorable à Pierre Ramus, il fut cependant contraint de faire amende honorable devant l'université de Marbourg et de revenir à l'aristotélisme. Voir l'ouvrage de P. Mengal, Naissance de la psychologie, Paris, L'Harmattan, 2005.

Ne pas confondre Rudolph Goclenius l'Ancien, Rudulphus Goclenius senior (1547-1628), professeur de logique à Marbourg, avec Rudolph Goclenius le Jeune, Rudulphus Goclenius junior (1572-1621), son fils, professeur de médecine à l'Université de Marbourg, disciple de Paracelse, auteur d'un Tractatus de magnetica curatione vulnerum (Traité sur la cure magnétique des blessures) [1] (1617) qu'attaquèrent Jean Roberti, jésuite et Jean-Baptiste Van Helmont. Sur la controverse entre Goclenius et Roberti voir l'ouvrage de Roberto Poma, Magie et guérison. La rationalité de la médecine magique (XVIe-XVIIe), Paris, Orizons, 2009.

Ses écrits[modifier | modifier le code]

  • Psychologia: hoc est, De hominis perfectione, animo et in primis ortu hujus, commentationes ac disputationes quorundam theologorum & philosophorum nostrae aetatis. Marburg 1590
  • Oratio de natura sagarum in purgatione et examinatione per Frigidam aquis innatantium. Marburg 1590 Livre numérisé de l'université de Halle
  • Problematum logicorum. 1590
  • Partitio dialectica. Francfort 1595
  • Isagoge in peripateticorum et scholasticorum primam philosopiam, quae dici consuevit metaphysica. 1598 livre numérisé de l'université de Halle
  • Institutionum logicarum de inventione liber unus. Marburg 1598
  • Isagoge in Organum Aristotelis. 1598
  • Physicae completae speculum. Francfort 1604
  • Dilucidationes canonum philosophicorum. Lich 1604
  • Controversia logicae et philosophiae, ad praxin logicam directae, quibus praemissa sunt theoremata seu praecepta logica. Marburg 1604
  • Solennis Actus Promotionis XX. Candidatorvm Philosophici Magisterii. Kezelius, Marburg 1608, livre numérisé, université et bibliothèque de Düsseldorf
  • Conciliator philosophicus. 1609
  • Lexicon philosophicum quo tanquam clave philosophiae fores aperiuntur. M. Becker, Frankfurt 1613; Nachdruck Georg Olms, Hildesheim 1964.
  • Lexicon philosophicum Graecum. Hutwelcker, Marburg 1615, online


Liens externes[modifier | modifier le code]