Roussette de Malaisie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pteropus vampyrus

Pteropus vampyrus
Description de cette image, également commentée ci-après
Une roussette de Malaisie au repos.
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Mammalia
Ordre Chiroptera
Famille Pteropodidae
Genre Pteropus

Nom binominal

Pteropus vampyrus
(Linnaeus, 1758)

Statut de conservation UICN

( NT )
NT  : Quasi menacé

Statut CITES

Sur l'annexe  II  de la CITES Annexe II , Rév. du 18/01/1990

La Roussette de Malaisie (Pteropus vampyrus) est une espèce de chauve-souris géante frugivore vivant en Asie du Sud-Est.

Description et biologie[modifier | modifier le code]

Roussette de Malaisie.

Pteropus vampyrus est la plus grande espèce de chauves-souris au monde : elle peut en effet atteindre 1,70 m d'envergure, pour environ 1,5 kg[1],[2],[3]. Elle est aussi nommée Kalong de Malaisie, Roussette de Malaisie ou Grand Renard volant. Elle forme des colonies qui peuvent compter de quelques individus à plusieurs milliers. Elle vit essentiellement dans le Sud-Est asiatique : Vietnam, Thaïlande, Malaisie, Indonésie, Myanmar et Philippines.

Malgré son nom, Pteropus vampyrus est une espèce frugivore qui se nourrit de fruits, de fleurs, de pollen et de nectar. Elle favorise la reforestation en disséminant les graines des fruits qu’elle mange. En une seule nuit, elle peut se déplacer sur des distances atteignant 50 km.

Taxonomie[modifier | modifier le code]

Mammal Species of the World (1 février 2017)[4] distingue les sous-espèces suivantes :

  • Pteropus vampyrus edulis
  • Pteropus vampyrus lanensis
  • Pteropus vampyrus natunae
  • Pteropus vampyrus pluton
  • Pteropus vampyrus sumatrensis
  • Pteropus vampyrus vampyrus

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) E.D. Pierson et W.E. Rainey, « The biology of flying foxes of the genus Pteropus: a review », dans E.D. Wilson & G.L. Graham, U.S. Fish and Wildlife Service Biological Report, vol. 90 : Pacific Island flying foxes: proceedings of an international conservation conference, Washington (no 23), , p. 1–17.
  2. (en) Melvin Terry Gumal, « Diurnal home range and roosting trees of a maternity colony of Pteropus vampyrus natunae (Chiroptera: Pteropodidae) in Sedilu, Sarawak », Journal of Tropical Ecology, vol. 20, no 03,‎ , p. 247–258 (ISSN 0266-4674, DOI 10.1017/S0266467403001275).
  3. François Prud'Homme, Les chauves-souris ont-elles peur de la lumière, Quae, , 207 p. (ISBN 978-2-75921-970-4, lire en ligne), p. 95.
  4. Mammal Species of the World, consulté le 1 février 2017