Roupen Sévag

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Roupen Sévag
Description de cette image, également commentée ci-après
Portrait de Roupen Sevag.
Nom de naissance Roupen Tchilinguirian (Çilingiryan)
arménien : Ռուպէն Սեւակ
Naissance
Silivri (Empire ottoman)
Décès (à 30 ans)
Çankırı (Empire ottoman)
Nationalité Arménienne
Pays de résidence Empire ottoman
Profession
Médecin
Autres activités
Écrivain

Roupen Sévag (en arménien : Ռուբէն Սեւակ), né le à Silivri et mort assassiné le à Çankırı, est un médecin et un écrivain arménien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Roupen Sévag est l'un des intellectuels victimes de la rafle des intellectuels arméniens du 24 avril 1915 à Constantinople et une victime du génocide arménien[1].

Il est le père de Shamiram Sévag.

Hommage[modifier | modifier le code]

Timbre en hommage à Roupen Sévag.

Un timbre hommage à Roupen Sévag a été publié par la poste arménienne en 2011.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Grigoris Balakian, Le Golgotha arménien, mémoires du père Balakian : de Berlin à Deir-es-Zor, vol. 1, La Ferté-sous-Jouarre, Le Cercle d'Écrits Caucasiens, (ISBN 978-2-913564-08-4, OCLC 163168810).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :