Rotation de Wick

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la physique image illustrant les mathématiques
Cet article est une ébauche concernant la physique et les mathématiques.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

En physique, la rotation de Wick, nommée d'après Gian-Carlo Wick, est une méthode pour trouver une solution à un problème mathématique dans un espace de Minkowski à partir d'un problème relatif à un espace euclidien, à l’aide d’une transformation qui substitue une variable imaginaire pure à une variable réelle.

Cette transformation est aussi utilisée pour résoudre des problèmes en mécanique quantique (notamment en théorie quantique des champs[1]) et dans d'autres domaines (équation de la chaleur).

Physique statistique et mécanique quantique[modifier | modifier le code]

La rotation de Wick relie la physique statistique et la mécanique quantique en remplaçant la température inverse () par un temps imaginaire ().

Statique et dynamique[modifier | modifier le code]

La rotation de Wick relie des problèmes statiques en dimension N à des problèmes dynamiques en dimension N – 1.

Note et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Wick rotation » (voir la liste des auteurs).

  1. Eric Gourgoulhon, Relativité restreinte: Des particules à l’astrophysique, EDP Sciences (ISBN 978-2-75980923-3, lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Instanton

Lien externe[modifier | modifier le code]

(en) Euclidean Gravity, par Ray Streater (en)