Ronald Martinez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ronald Martinez
Image dans Infobox.
Ronald Martinez
Naissance
Nationalité
Français
Activité
Site web

Ronald Martinez, né le à Annecy (France), est un photographe d'art français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Photographe professionnel depuis 2000, Ronald Martinez a été formé au sein du Studio M à Montpellier, et a débuté comme photographe-reporter au Midi Libre, puis comme photographe de plateau sur le tournage du film Americano de Mathieu Demy[1].

S'inspirant des techniques picturales des peintres de la Renaissance, en particulier du chiaroscuro du Caravage, Ronald Martinez inaugure en 2012 une série intitulée Nus Divins : Hommage à la Peinture Italienne, développée en collaboration avec Choï, tireur d'Helmut Newton et de Bettina Rheims[2].

Le catalogue d’exposition des Nus Divins rejoint en 2013 les bibliothèques du Metropolitan Museum of Art (MOMA) de New York, et de la Maison Européenne de la photographie de Paris[3].

En 2015, il signe la pochette de l'album Kalthoum d'Ibrahim Maalouf, avec le Nu Divin no 13[4].

Style et réception[modifier | modifier le code]

Les sujets développés par Ronald Martinez pour ses Nus Divins sont parfois d'inspiration profane (La jeune fille à la perle : Nu divin n°22[5]), parfois d'inspiration chrétienne : la Passion du Christ (Nus divins n°10 et 11), la Pietà (Nu divin n°9), etc.[2]

Réalisés dans la pénombre à l'aide d'une source lumineuse unique, ses clichés se distinguent par des corps et des visages découpés par une lumière directe, se détachant d'un fond sombre et dominant dans un contraste prononcé[6]. Ce style ténébriste inspiré par l'esthétique baroque italienne, qui fige les attitudes et accentue le relief des corps, en reprend la symbolique : la lumière crue signale, la plupart du temps, une intrusion métaphysique, voire divine, l'obscurité renvoyant l'Homme à son ignorance et à sa condition mortelle. Ronald Martinez cherche, dans son travail et par sa technique, à brouiller la frontière entre peinture et photographie.

Ses œuvres sont très bien reçues sur le marché de l'art, malgré son jeune âge. Mises en vente à partir de 2013 (Arte Fiera 2013 - Bologne)[7], ses œuvres sont cotées, dès 2015, à un minimum de plusieurs milliers d'euros[8].

Expositions (sélection)[modifier | modifier le code]

  • 2018 : Un certain regard sur le nu en photographie, A.Galerie (Paris)
  • 2017 : Caravagistes caravagismes, Galerie Morizio Nobile (Paris - Bologne, Italie)
  • 2017 : Mia photo fair 2017, Galerie 29 Arts In Progress (Parme, Italie)
  • 2017 : Solo show - Ronald Martinez, Galerie 29 Arts In Progress (Milan, Italie)[9]
  • 2016 : Arte fiera : foire internationale d'art contemporain, Galerie Artistocratic (Bologne, Italie)[10]
  • 2013 : Nocturne - Rive droite, Galerie Morizio Nobile (Paris)[11]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Ronald Martinez, Tiffany Detrez, Arthur Lusson, Nus Divins, Hommage à la peinture italienne, Maurizio Nobile, 2012[3]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « American Celluloïd », sur gqmagazine.fr, (consulté le )
  2. a et b Alexandre Gilardeau, « La métaphysique de Ronald Martinez fait émerger la lumière », sur bewaremag.com, (consulté le )
  3. a et b (en) « Catalogue de la bibliothèque du "Metropolitan Museum of Art (MOMA)" », sur library.metmuseum.org, (consulté le )
  4. « Les croisements d'Ibrahim Maalouf », sur franceinter.fr, (consulté le )
  5. « Nu Divin N22 - 100x80 cm », sur artmajeur.com, (consulté le )
  6. Léa Bossa-Chaumette, « Nus Divins - Hommage à la peinture italienne », sur ronaldmartinezartphoto.com (consulté le )
  7. (it) « Arte Fiera Off 2013 », sur maurizionobile.com, (consulté le )
  8. « Ronald Martinez (né en 1978) », sur cornettedesaintcyr.fr (consulté le )
  9. (it) « Wall Street International - Ronald Martinez », sur https://wsimag.com, (consulté le )
  10. (it) Vittoria Filippi Gabardi, « Arte Fiera 2016 (Vogue Italia) », sur vogue.it, (consulté le )
  11. « Guide Expositions », Valeurs actuelles,‎ 30 mai - 5 juin 2013 (ISSN 0049-5794)

Lien externe[modifier | modifier le code]