Rollier indien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Coracias benghalensis

Coracias benghalensis
Description de cette image, également commentée ci-après
Coracias benghalensis benghalensis
Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Aves
Ordre Coraciiformes
Famille Coraciidae
Genre Coracias

Espèce

Coracias benghalensis
(Linnaeus, 1758)

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Le Rollier indien (Coracias benghalensis) est une espèce d'oiseau de la famille des rolliers vivant dans le sud de l'Asie tropicale. On le désignait localement sous le nom de « geai bleu », mais ce nom est scientifiquement incorrect.

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

Cet oiseau est représenté par 3 sous-espèces :

  • Coracias benghalensis benghalensis ;
  • Coracias benghalensis indicus ;
  • Coracias benghalensis affinis.

Description[modifier | modifier le code]

Rollier indien, parc national de Kaeng Krachan, Thaïlande.

Cet oiseau trapu mesure 30 à 34 centimètres de longueur et a une envergure de 65 à 75 cm. Il pèse environ 170g.

Le dos est beige, la face et la poitrine lilas, le sommet de la tête, les ailes, la queue et le ventre sont bleus.

La sous-espèce C. b. affinis a un dos vert et le ventre pourpre et est quelquefois considérée comme une espèce à part entière.

Distribution[modifier | modifier le code]

Cet oiseau sédentaire vit dans les régions tropicales du sud de l'Asie depuis l'Irak jusqu'en Thaïlande.

Aire de répartition du rollier indien

Habitat[modifier | modifier le code]

Il vit dans les régions dégagées où il n'y a que quelques arbres au sommet desquels il se perche pour guetter ses proies : régions découvertes à buissons, plantations et forêts claires ainsi que parcs et jardins des villes jusqu'à 3700 m d'altitude. Il se pose souvent sur les fils au bord des routes.

Par contre, il est absent des forêts tropicales pluviales où la végétation est dense.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Le rollier indien est carnivore.

Il se nourrit de gros insectes, en vol de papillons et de termites volants ; au sol de criquets et de sauterelles, de lézards et de beaucoup de grenouilles.

Parfois il mange un petit rongeur, des œufs ou des oisillons.[1]

Il n'hésite pas à suivre un engin agricole pour se nourrir des animaux mis en évidence ou à plonger dans les cendres chaudes après un incendie pour y récupérer des animaux brûlés.

Mode de vie[modifier | modifier le code]

Il évite le contact avec les hommes.

Reproduction[modifier | modifier le code]

A la saison des amours, les couples effectuent des vols acrobatiques dans les airs.

La femelle pond 2 à 4 oeufs blancs dans un trou d'arbre, souvent un palmier mort, entre 5 et 8 m au-dessus du sol, sur un tapis de chaumes. Les deux parents couvent à tour de rôle 17-19 jours puis donne la becqué aux oisillons.

Le même site de nidification est réutilisé année après année.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jiří Felix (trad. Jean et Renée Karel), Faune d'Asie, Gründ, , 302 p. (ISBN 2-7000-1512-6), Rollier de l'Inde pages 170 et 171