Roga-Roga

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L’admissibilité de cette page est actuellement débattue.

Vous êtes invité à donner votre avis sur cette page de discussion, de manière argumentée en vous aidant notamment des critères d’admissibilité ou en présentant des sources extérieures et sérieuses.

Merci de ne pas retirer cet avertissement tant que la discussion n’est pas close.

Conseils d’utilisation

Après avoir apposé le modèle {{suppression}} sur une page, suivez les étapes expliquées sur Wikipédia:Pages à supprimer :

Roga-Roga
Surnom Roga Roga Missile
Le Grand Zangul
Nom de naissance Ibambi Okombi Rogatien
Naissance (41 ans)
Drapeau de la République du Congo République du Congo, Owando
Activité principale Auteur-compositeur-interprète, Guitariste , arrangeur musical
Genre musical Ndombolo, rumba, soukous, world music
Instruments Voix et Guitare
Labels Letiok Production, Sonima Music

Roga-Roga (de son vrai nom Ibambi Okombi Rogatien) est né le à Fort Rousset (actuellement Owando) est un musicien de la république du Congo, leader du groupe Extra-Musica.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1993, après la guerre civile, il fait partie des jeunes issues de la chorale de l'église Sainte Marie de Ouenze, situé au nord de Brazzaville qui décide de former un groupe pour animer culturellement la ville. Il en devient rapidement soliste et chef d'orchestre et lui donne son nom de Extra-Musica.

Pendant des années, il mène son orchestre vers la gloire sans aucune reconnaissance. Roga-Roga est considéré aujourd'hui comme le successeur de Franco Luambo Makiadi car il est le seul dans le monde du sukus et du ndombolo qui chante, qui joue de la guitare, qui arrange et qui écrit des textes[réf. nécessaire]. Le chef de l'État congolais Dénis SASSOU-NGUESSO élève Roga-Roga au grade de chevalier dans l'Ordre du mérite congolais, le 3 décembre 2010, à Brazzaville.

Le journal Les Dépêches de Brazzaville rapporte que c'est le ministre de la culture et des arts, Jean-Claude Gakosso, qui a remis à Rogatien Ibambi Okombi, dit Roga Roga, l'insigne honorifique après lecture des textes réglementaires en la matière faite par le Grand chancelier des ordres nationaux, Norbert Okiokoutina. Cette cérémonie marque la reconnaissance par le Grand maître des ordres nationaux, le chef de l'État, Denis Sassou N'Guesso, de l'œuvre du jeune artiste musicien dit le " Suprême" ou le "Lampadaire".

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums
  • 1995 : Les nouveaux missiles (Blue Silver)
  • 1996 : Confirmation (GTM
  • 1997 : "Ouragon " (déclic communication)
  • 1998 : État Major (Blue silver)
  • 1999 : Shalai (Jps Production)
  • 2001 : Trop c'est trop (JPS Production)
  • 2004 : Obligatoire (JPS Production)
  • 2006 : La Main Noire (Sonima)
  • 2010 : Sorcellerie (Kindoki) (Letiok Production)
  • 2014 : Contentieux (Letiok Productions)

DVD & VHS Clips[modifier | modifier le code]

Albums
  • 1995 : Les nouveaux missiles (Blue Silver)
  • 1996 : Confirmation (GTM
  • 1997 : "Ouragan" (déclic communication)
  • 1999 : État Major (Blue silver)
  • 2000 : Shalai (Jps Production)
  • 2002 : Trop c'est trop (JPS Production)
  • 2005 : Obligatoire (Kiki Production)
  • 2006 : La Main Noire (Sonima)
  • 2010 : Sorcellerie (Kindoki) (Letiok Production)