Robert Shane Kimbrough

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Robert Shane Kimbrough
Image illustrative de l’article Robert Shane Kimbrough

Nationalité Drapeau des États-Unis Américain
Sélection Groupe 19 de la NASA, en 2004
Naissance (51 ans)
Killeen, Texas
Grade Colonel, U.S. Army
Durée cumulée des missions 188 j 23 h 15 min
Mission(s) STS-126
Soyouz MS-02
Expédition 49 (ISS) Expédition 50 (ISS)
Insigne(s) STS-126 patch.svg Soyuz-MS-02-Mission-Patch.png ISS Expedition 49 Patch.png

Robert Shane Kimbrough est un astronaute américain né le à Killeen, Texas et vétéran de deux missions spatiales.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né le 4 juin 1967 à Killeen, au Texas, Kimbrough fréquente l'école Lovett à Atlanta, en Géorgie, où il obtient son diplôme en 1985. Kimbrough est diplômé de l'Académie militaire des États-Unis en 1989 en génie aérospatial, et a servi comme pilote d'hélicoptère Apache lors de la Première guerre du Golfe en 1991. Kimbrough est ensuite diplômé de l'Institut technologique de Géorgie avec un maitrise en Sciences. Il a ensuite travaillé à la NASA au centre Johnson à former des astronautes sur les procédures d'atterrissage de la navette pendant plusieurs années avant qu'il ne soit lui-même sélectionné dans le groupe 20[1].

Il a pris sa retraite de l'armée américaine avec le grade de colonel.

Vols réalisés[modifier | modifier le code]

STS-126 (2008)[modifier | modifier le code]

Kimbrough lors de son premier vol.

Robert Kimbrough était spécialiste de mission pour le vol STS-126, avec la navette Endeavour, lancée le ivraison d'équipements permettant d'accroître la capacité d'accueil de la station spatiale internationale. Il participe à 2 sorties extra-véhiculaires ou EVA, pour un total de 12 heures et 52 minutes en compagnie de Heidemarie Stefanyshyn-Piper et de Stephen Bowen[1]

Expédition 49/50[modifier | modifier le code]

Kimbrough décolle pour une seconde mission le 19 octobre 2016 vers l'ISS avec Andreï Borissenko, commandant à bord du Soyouz MS-02 et Sergeï Ryjikov. Il est de retour sur Terre le . L'équipage participe aux expéditions 49 et 50 du complexe orbital et Kimbrough commande la seconde[2].

Le 6 janvier 2017, Kimbrough a effectué sa troisième EVA, avec Peggy Whitson. Ils ont installé trois nouvelles plaques d'adaptation et des connecteurs électriques pour préparer le remplacement des batteries de l'ISS. L'EVA a duré 6 heures et 32 minutes[3].

Le 6 janvier 2017, première sortie de l'expédition 50.

Kimbrough a effectué sa quatrième EVA avec l'astronaute français Thomas Pesquet le 13 janvier 2017. Pendant l'EVA, ils ont préparé l'infrastructure pour remplacer les batteries de l'ISS. L'EVA a duré 5 heures et 58 minutes[4].

Le 23 mars 2017, Kimbrough a réalisé sa cinquième EVA avec Thomas Pesquet. L'objectif principal était de préparer l'adaptateur d'accouplement pressurisé-3 (PMA-3) pour l'installation du deuxième adaptateur d'ancrage international (IDA), qui accueillera les arrimages de véhicules commerciaux. L'EVA a duré 6 heures et 34 minutes[5],[6].

Le 30 mars 2017, Kimbrough a participé à sa sixième EVA avec Peggy Whitson. Ils ont connecté le PMA-3 et installé de nouveaux boucliers axiaux antimétéorites pour le module Node 3 après la perte d'un bouclier. L'EVA a duré 7 heures et 4 minutes[7].

Kimbrough transportait au cours de cette mission dans ses bagages un ballon de football récupéré des débris de la navette spatiale Challenger vers l'ISS, après quoi il a été remis à la famille de l'astronaute Ellison Onizuka, tué lors de la catastrophe de Challenger en 1986 et présenté au Clear Lake High School de Houston[8].

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Joachim Becker, « Robert Kimbrough - EVA experience », sur www.spacefacts.de (consulté le 9 juillet 2018)
  2. « 'Golden' expedition: 50th commander takes charge of space station | collectSPACE », sur collectSPACE.com (consulté le 9 juillet 2018)
  3. (en-US) « Whitson Becomes World’s Oldest Female Spacewalker, as EVA-38 Replaces Aging Space Station Batteries », AmericaSpace,‎ (lire en ligne)
  4. (en-US) « Second Spacewalk of 2017 Successfully Complete – Space Station », sur blogs.nasa.gov (consulté le 9 juillet 2018)
  5. (en) William Harwood, « Astronauts carry out first of three station spacewalks », CBS News,‎ (lire en ligne)
  6. Pierre-François Mouriaux, « Déplacement du port PMA 3 de l’ISS - Air&Cosmos », Air & Cosmos,‎ (lire en ligne)
  7. (en-US) « Peggy Whitson Breaks Spacewalking Record – Space Station », sur blogs.nasa.gov (consulté le 9 juillet 2018)
  8. (en) Tonya Malinowski 06/29/18, « The inside story of the soccer ball that survived the Challenger explosion », ESPN.com,‎ 06/29/18 (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]