Robert et Léon Morane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Morane (homonymie).

Robert Morane, ( à Paris- à Paris) et son frère Léon Morane ( à Paris- à Paris) sont des pionniers français de l'aéronautique.

Ils appartiennent à ces familles qui ont contribué au développement de l'aviation, puis de l'industrie aéronautique française.

Sur un Blériot, Léon passe son brevet le [1]. Il participe à la Grande Semaine d'aviation de Rouen en juin.

Le 5 octobre 1910, Léon et Robert Morane effectuent une tentative en vue de remporter le prix Michelin d'aviation qui consiste à relier Paris au sommet du Puy de Dôme en moins de 6 heures. Leur tentative échoue et ils s'écrasent près de Boissy-Saint-Léger, les deux frères[2] étant blessés grièvement.

Léon décède de la grippe espagnole en octobre 1918.

Avec Raymond Saulnier, Robert Morane crée la Société des Aéroplanes Morane-Saulnier le . Son siège social est situé à Paris et ses usines à Puteaux. Les fabrications seront transférées à Ossun (Tarbes) après la Seconde Guerre mondiale.

Après la Première Guerre mondiale, il se consacre à la production d’appareils d’école et de tourisme : monoplace avec voilure en flèche (1924), avion école MS 230 vendu à 1 100 exemplaires (1930), monoplace de chasse entièrement métallique avec moteur Hispano-Suiza de 860 ch (1936-1937).

Robert et Léon Morane sont enterrés au cimetière du Père-Lachaise.

Références[modifier | modifier le code]