Robert Müller

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Müller et Robert Müller (homonymie).
Cet article concerne le joueur de hockey sur glace allemand. Pour le directeur de la photographie néerlandais (né en 1940), voir Robby Müller.
Robert Müller
Nationalité Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Naissance ,
Rosenheim (RFA)
Décès ,
Rosenheim (Allemagne)
Joueur décédé
Position Gardien de but
Attrapait de la gauche
A joué pour DEL
Starbulls Rosenheim
Adler Mannheim
Pinguine de Krefeld
EV Duisbourg
Kölner Haie
2. liga
EHC Klostersee
LNA
HC Bâle
Repêc. LNH 275e choix au total, 2001
Capitals de Washington
Carrière pro. 1997-2009

Temple de la renommée allemand : 2009

Robert Müller (né le à Rosenheim, dans le District de Haute-Bavière en Allemagne de l'Ouest - mort le également à Rosenheim) est un joueur professionnel allemand de hockey sur glace. Il évolue au poste de gardien de but.

Biographie[modifier | modifier le code]

Robert Müller commence le hockey au sein du club de sa ville natale Starbulls Rosenheim. En 1996, il joue avec l'équipe junior[1]. À la fin de la saison, il participe avec l'équipe nationale au championnat d'Europe junior dans la division A[2] mais son équipe finit dernière de sa poule puis est reléguée en division B en perdant deux matchs à un contre l'Ukraine[3]. Il commence sa carrière senior au cours de la saison suivante, en 1997-1998 avec l'EHC Klostersee qui évolue alors dans le la championnat d'Allemagne de deuxième division, la 2. liga[2]. Füssen et Memmingen accueillent le groupe B du championnat d'Europe junior de 1997 et devant leur public, les joueurs allemands finissent à la première place du classement du tournoi alors que Müller est élu meilleur gardien de la compétition[4].

À la suite de cette saison, il retourne jouer avec son club formateur pour la saison 1998-1999 alors que l'équipe évolue dans le championnat d'Allemagne, la Deutsche Eishockey Liga. Müller reste deux saisons avec son équipe en élite alors qu'elle finit dans la deuxième moitié du classement. En avril 1999, il est sélectionné pour la première fois avec l'équipe nationale pour jouer le championnat du monde 1999 en division B. En décembre 1999, il participe avec l'équipe junior d'Allemagne au championnat du monde ; l'Allemagne ne perd qu'une seule rencontre du tournoi mais c'est suffisant pour lui interdire la montée qui est décrochée par le Belarus[5]. Avec 93,75 % d'arrêts, Müller est le meilleur gardien du tournoi[6]. Quelques mois plus tard, en avril 2000, Müller est un des trois gardiens de l'équipe nationale au cours du championnat du monde[7]. L'Allemagne finit à la première place du classement de la division B et gagne ainsi sa place pour la saison suivante en élite[8].

En 2000, il signe à l'Adler Mannheim et remporte le championnat. Il est choisi en 2001 au cours du repêchage d'entrée dans la Ligue nationale de hockey par le Capitals de Washington en 9e ronde, en 275e position. De 2002 à 2006, il porte les couleurs des Pinguine de Krefeld avec qui il décroche un nouveau titre dès sa première saison.

De retour à Mannheim, une tumeur du cerveau connue sous le nom de Glioblastome multiforme est décelée en novembre 2006 chez Müller. Une partie de la tumeur est enlevée lors d'une opération suivie d'une chimiothérapie et d'une radiothérapie plus tard dans l'année et Müller peut revenir au jeu en février. Les aigles remportent le titre 2007. Courant 2008, il est prêté à l'EV Duisbourg. L'équipe remporte six matchs sur douze avant que Müller intègre l'effectif des Kölner Haie[9]. Il retrouve son meilleur niveau et l'équipe s'incline en finale contre les Eisbären Berlin[10]. Mais durant l'été sa tumeur croît encore[11],[12]. Il revient au jeu pour la saison 2008-2009 mais très vite la maladie reprend le dessus et il joue son dernier match le 23 novembre 2008[13].

Au mois de mars, il est admis au Temple de la renommée du hockey allemand[14]. Il subit une seconde opération en août mais il décède le . Son numéro 80 est alors retiré par le club de Cologne[15]. Il laisse derrière lui sa femme, Jenny, et leurs deux enfants : une fille, Lena, et un garçon, Luis[14].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques en club[modifier | modifier le code]

Statistiques par saison
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  V   D  Min  BC Moy % Arr  Bl Pun  A  PJ  V   D  Min  BC Moy % Arr  Bl Pun  A 
1997-1998 EHC Klostersee 2. Liga 45 28 17 2581 151 3,55 0 16 3
1998-1999 Starbulls Rosenheim DEL 32 1863 105 3,38 88,05 1 4 1
1999-2000 Starbulls Rosenheim DEL 39 2228 131 3,50 87,92 1 0 0 12 5 7 720 43 3,58 4 0
2000-2001 Adler Mannheim DEL 25 1299 51 2,36 91,77 1 2 3 2 103 2 1,17 96,61 0 0 0
2001-2002 Adler Mannheim DEL 15 638 26 2,45 88,74 1 2 0
2002-2003 Pinguine de Krefeld DEL 50 2763 107 2,32 91,20 5 2 1 14 10 4 843 28 1,99 92,43 1 4 2
2003-2004 Pinguine de Krefeld DEL 49 2892 131 2,72 90,14 6 2 1
2003-2004 Hockey Club Bâle LNA - - - - - - - - - - 8 5 3 465 24 3,10 0 0 0
2004-2005 Pinguine de Krefeld DEL 47 2769 136 2,95 90,14 1 0 0
2005-2006 Pinguine de Krefeld DEL 51 3003 154 3,08 88,80 1 24 2 5 1 4 297 21 4,24 86,40 0 0 1
2006-2007 Adler Mannheim DEL 23 1059 46 2,61 91,50 1 0 0 1 0 0 1 0 0,00 100 0 0 0
2007-2008 Adler Mannheim DEL 5 0 3 233 0 2,84 91,73 11 0 0 14 8 6 982 36 2,20 93,51 0 2 0
2007-2008 EV Duisbourg DEL 12 6 6 698 37 3,18 90,21 0 2 1
2007-2008 Kölner Haie DEL 24 16 8 1461 65 2,67 91,63 1 0 4
2008-2009 Kölner Haie DEL 2 0 0 12 0 0,00 100 0 0 0

Statistiques internationales[modifier | modifier le code]

Statistiques par saison
Saison Équipe compétition PJ  V   D  Pr/N Min  BC Moy % Arr  Bl Pun  A 
1997 Allemagne U18 Championnat d'Europe junior 3 0 0 3 180 17 5,67 88,4 0 0 1
1998 Allemagne U18 Championnat d'Europe junior B 6 6 0 0 8 1,33 94,0 2
1999 Allemagne Championnat du monde B 4 3 0 1 240 8 2,00 91,7 1 0 1
2000 Allemagne U20 Championnat du monde junior B 5 4 0 1 300 7 1,40 93,75 2 0 0
2000 Allemagne Championnat du monde B 2 1 0 1 120 7 3,50 87,3 0 0 0
2001 Allemagne Qualifications pour les Jeux olympiques 1 1 0 0 60 4 4,00 84,0 0 0 0
2001 Allemagne Championnat du monde A 3 0 1 2 179 8 2,68 90,2 0 0 1
2001 Adler Mannheim Coupe Spengler 3 0 0 1 120 11 5,50 0 0 0
2002 Allemagne Jeux olympiques 2 0 0 1 78 4 3,07 90,9 0 0 0
2002 Allemagne Championnat du monde A 2 0 0 2 119 9 4,55 85,7 0 0 0
2003 Allemagne Championnat du monde A 4 1 0 3 241 14 3,49 87,2 0 0 0
2003 Pinguine de Krefeld Coupe Spengler 3 1 0 2 179 8 2,68 0 0 0
2004 Allemagne Championnat du monde A 1 0 0 1 60 5 5,00 84,4 0 0 0
2004 Allemagne Coupe du monde 1 0 0 1 30 3 5,94 88,5 0 0 0
2005 Allemagne Championnat du monde A 4 1 2 1 239 8 2,01 92,1 0 0 0
2006 Allemagne Jeux olympiques 1 0 0 1 60 2 2,00 92,0 0 0 0
2006 Allemagne Championnat du monde B 4 4 0 0 239 2 0,50 97,3 3 0 0
2008 Allemagne Championnat du monde A 3 1 0 2 159 11 4,14 87,8 0 0 0

Trophées et honneurs personnels[modifier | modifier le code]

Robert Müller en action, 2004
  • DEL
    • 2002, 2005, 2006, 2008 : participe au Match des étoiles.
    • Séries éliminatoires 2003 : meilleur pourcentage d'arrêt et moyenne de buts alloués.
    • Séries éliminatoires 2008 : meilleur pourcentage d'arrêt et moyenne de buts alloués.
  • Championnat d'Europe junior
    • 1998 : élu meilleur gardien du mondial B.
  • Championnat du monde
    • 2006 : élu meilleur gardien de la division 1, groupe A.

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. « Robert Müller - Statistiques », sur www.nhl.com
  2. a et b (en) « Robert Müller profile », sur Eurohockey.com
  3. Marc Branchu, « Championnat d'Europe junior 1997 des moins de 18 ans », sur www.passionhockey.com (consulté le 11 janvier 2014)
  4. Marc Branchu, « Championnat d'Europe junior 1998 des moins de 18 ans », sur www.passionhockey.com (consulté le 5 janvier 2014)
  5. (en) « 2000 IIHF World Junior U20 Championship Pool B final standings », sur www.iihf.com (consulté le 11 janvier 2014)
  6. (en) « 2000 IIHF World Junior U20 Championship Pool B Leading Goaltenders (SVS%) », sur www.iihf.com (consulté le 11 janvier 2014)
  7. (en) « 2000 IIHF World Senior Championship Pool B Team Germany Player Statistics », sur www.iihf.com (consulté le 11 janvier 2014)
  8. Marc Branchu, « Championnats du Monde 2000 », sur www.passionhockey.com (consulté le 11 janvier 2014)
  9. Marc Branchu, « Bilan du championnat d'Allemagne 2007/08 », sur www.passionhockey.com
  10. (fr) Championnat d'Allemagne 2007/08 sur www.hockeyarchives.info
  11. (en) Solace in Pads in a Fight for Life sur www.nytimes.com
  12. (fr) Robert Muller veut être champion malgré la maladie... sur www.yahoo.com
  13. Sébastien Barrieras, « DEL : Robert Müller est décédé », sur hockeyhebdo, (consulté le 5 janvier 2014)
  14. a et b (en) Lynn Zinser, « Top German Goaltender Succumbs to Brain Tumor », The New York Times,‎ (lire en ligne)
  15. « Müller rend l'âme », sur www.radio-canada.ca, (consulté le 5 janvier 2014)