Robert Knox (anatomiste)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Robert Knox.
image illustrant un médecin image illustrant britannique
Cet article est une ébauche concernant un médecin britannique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Robert Knox
Description de cette image, également commentée ci-après

Portrait de Robert Knox daté des environs de 1830.

Naissance
Édimbourg
Décès (à 71 ans)
Londres
Profession

Robert Knox, né le à Édimbourg et mort le à Londres, est un médecin, anatomiste, naturaliste et voyageur britannique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Robert Knox est considéré comme le « père fondateur » du polygénisme scientifique en Grande-Bretagne. Il soutient dans « The Races of Men »[1] (1850) que les natures raciales n'ont jamais changé et doivent donc avoir été créées séparément.

Il est surtout connu pour son implication dans l'achat des cadavres des victimes des tueurs en série William Burke et William Hare à Édimbourg. Le cinéma s'intéressa à de nombreuses reprises à cette histoire : Le Récupérateur de cadavres (1945), The Greed of William Hart (1948), The Anatomist (1961), Burke and Hare de Vernon Sewell (1972) ou encore Le Docteur et les Assassins (1985).

Aux yeux de nombreux anthropologues modernes, la principale caractéristique de Knox est son racisme virulent. Cela a éclipsé certaines de ses découvertes.

Inspiration littéraire[modifier | modifier le code]

Matthew Kneale, auteur du roman historique Les Passagers anglais[2] ( English Passengers, 2000), Paris, Belfond, 2002, indique que « les théories que le Dr Potter développe dans [le] livre ont été inspirées par un certain Robert Knox [...], un chirurgien écossais » qui, « en 1850, publia un livre où apparaît le concept de « race » au sens moderne du terme. »[3]. L'ouvrage obtient le Whitbread Prize du meilleur roman et du meilleur livre de l'année 2000, et le Prix Relay du roman d'évasion 2002.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Robert Knox, The Races of Men: A Fragment, H. Renshaw, (lire en ligne)
  2. Fabrice Bensimon, « Matthew KNEALE, Les Passagers anglais », Revue d'histoire du XIXe siècle, n° 24, 2002, consulté le 19 avril 2015.
  3. Présentation de l'ouvrage, et entretien avec l'auteur, site Le Littéraire, 2002, consulté le 19 avril 2015.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]