Richmond (Yorkshire du Nord)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

54° 24′ 13″ N 1° 44′ 14″ O / 54.4035, -1.7373 ()

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Richmond.

Richmond est une ville du Yorkshire du Nord en Angleterre, sur les bords de la rivière Swale. Elle constitue le chef-lieu du district de Richmondshire. Sa population est de 8 970 habitants.

Le nom de Richmond vient du français « riche mont », et fut le nom donné au château que construisit Alain le Roux, lord de Richmond, en 1071, sur les terres qu'il avait reçu de Guillaume le Conquérant suite à la conquête normande de l'Angleterre. Le château donna ensuite son nom à la ville.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le château fort de Richmond fut probablement achevé avant la fin des années 1080. Il comprenait un donjon entouré de murs, enserrant un espace qui est de nos jours la place du marché. Le gros œuvre des murs d'enceinte date probablement de la même période.

Les lords, puis comtes de Richmond, appartenaient à la maison de Penthièvre, et devinrent ducs de Bretagne. Cette double "allégeance", française pour la Bretagne, et anglaise pour Richmond, provoqua de vives tensions lors de la guerre de Succession de Bretagne.

Richmond fut alors donnée à Jean de Gand, duc de Lancastre, fondateur de la maison de Lancastre. Elle resta attachée aux ducs de Lancastre jusqu'au XVIIe siècle quand le titre fut donné à un fils illégitime de Charles II d'Angleterre.

Richmond fut un centre de foires et devint rapidement prospère. Aux XVIIe et XVIIIe siècles, l'industrie de la laine de la vallée de Swaledale se développa, ce qui permit à la ville de s'embellir de bâtiments à l'architecture géorgienne.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]