Richard Baer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Baer.
Richard Baer
Richard Baer.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nationalité
Activités
Autres informations
Parti politique
Membre de

Richard Baer (né à Oberpfalz le , mort le , à Francfort-sur-le-Main) est un Nazi allemand, “SS-Sturmbannführer”, commandant du camp de Auschwitz-I du à sa dissolution au début de 1945.

Biographie[modifier | modifier le code]

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, et après l'évacuation d'Auschwitz, il est nommé commandant du camp de Camp de concentration de Dora, succédant à Otto Förschner. S'étant foulé le pied, il quitte le camp pour la Styrie (Autriche) avant la capitulation allemande, parvenant ainsi à échapper aux poursuites et à se cacher. Jusqu'en 1960, il vit sous une fausse identité, travaillant près de Hambourg comme ouvrier forestier sur la propriété d'Otto Fürst von Bismarck. En décembre 1960, il est arrêté après l'annonce par affiches d'une récompense pour sa dénonciation, et emprisonné. Sur le conseil de son avocat, il refuse de répondre aux questions[1]. Il comparait devant le tribunal de Münster en tant qu'accusé et déclare le 22 décembre 1960:

« je n'ai commandé que le camp d'Auschwitz I, je n'ai rien à voir avec les camps où ont eu lieu les gazages. [...] c'était dans le camp II de Birkenau qu'avaient lieu les gazages[2]. »

Il meurt en détention le à Francfort-sur-le-Main, avant d'avoir été jugé[3].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Karin Orth: Die Konzentrationslager-SS. Munich, 2004, (ISBN 3-423-34085-1), p. 289 s.
  2. Eugen Kogon, Hermann Langbein et Adalbert Ruckerl (trad. Henry Rollet), Les chambres à gaz, secret d'État, Paris, Éd. de Minuit, coll. « Arguments » (no 86), (réimpr. 1986), 299 p. (ISBN 978-2-707-30691-3, OCLC 493457145, présentation en ligne), p. 180
  3. (en) Nécrologie du Time du 28 juin 1963.