Rhoda Dakar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Rhoda Dakar
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Label

Rhoda Dakar est une musicienne anglaise née en 1959 à Londres. Elle était la chanteuse des Bodysnatchers, un des groupes de ska britannique qui fit partie de la vague 2 tone au début des années 1980.

Biographie[modifier | modifier le code]

Rhoda Dakar grandit dans le quartier de Hampstead, à Londres dans les années 1960, et baigne dans un milieu musical, puisque son père gère un club de jazz. À l'adolescence, elle est happée par la déferlante du glam rock, après avoir vu The Sweet dans la salle du Rainbow en 1973, puis David Bowie au Lewisham Odeon (période Ziggy Stardust). Elle commence à trainer avec une bande de jeunes fans de David Bowie, avec elle se rend régulièrement aux concerts. Au milieu des années 1970, Rhoda, qui travaille alors comme vendeuse dans un magasin de vêtement, assiste à la naissance du punk, et intègre le Browley Contingent, la bande de jeunes qui suit tous les concerts des Sex Pistols. En 1979, Shane Mac Gowan, présente Rhoda à Nicky Summers qui cherche une chanteuse pour le groupe de ska entièrement féminin (sauf lui-même!) qu'il est en train de monter: The Bodysnatchers. Le groupe accompagne la vague 2 tone qui déferle alors sur l'Angleterre, en jouant aux côtés des Selecter, des Specials, de Madness, ou encore de Toots & The Maytals. Le groupe se sépare en 1981, en ayant sortis seulement deux singles et Rhoda Dakar rejoint brièvement les Specials, puis intègre The Special AKA. En 2007, elle sort son premier album solo avec des versions acoustiques de morceaux des Bodysnatchers.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Rhoda Dakar: " Cleaning In Another Woman's Kitchen " (Moon Ska Europe, 2007)
  • Rhoda Dakar & Nick Welsh: " Back To The Garage " (No 1 Records, 2009)
  • Rhoda Dakar: " sings The Bodysnachers " (Cherry Red Records, 2015)

Notes et références[modifier | modifier le code]