René Maunier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Maunier.
René Maunier
Naissance
Niort (Deux-Sèvres
Décès
Nationalité français
Domaines sociologie
Renommé pour ses œuvres littéraires:

René Maunier (né le 26 août 1887 à Niort et mort en 1951) est un sociologue français.

Biographie[modifier | modifier le code]

René Maunier est un universitaire spécialiste de la législation, de l'économie et de la sociologie coloniale. Il est également membre de l'Académie des sciences sociales et de la commission d'histoire économique de la Révolution française[1]. En 1909, il est docteur ès sciences juridiques, économiques et politiques à l'université de Paris. De 1911 à 1918, il est professeur à l'École royale de droit au Caire. Il est agrégé des facultés de droit en 1919. Après 1919, il est professeur à la Faculté de droit de l'université d'Alger et à l'université de Paris[2].

Œuvres littéraires[modifier | modifier le code]

  • Bibliographie économique, juridique et sociale de l’Égypte moderne, 1798-1916 (1918)
  • Conférences 1931/ par H. Lévy-Bruhl, J. Escarra, G. Julien, R. Maunier ; Faculté de droit de Paris, Salle de travail d'ethnologie juridique (1931)
  • La Construction collective de la maison en Kabylie (1926)
  • Essais sur les groupements sociaux (1929)
  • Loi française et coutume indigène en Algérie (1932)
  • L'Origine et la Fonction économique des villes (1910)
  • Recherches sur les échanges rituels en Afrique du Nord (1998)
  • Sociologie coloniale (1932)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre Harmignie, « René Maunier, Introduction à la sociologie », Revue néo-scolastique de philosophie, vol. 31, no 23,‎ , p. 385-387 (lire en ligne)
  • Alain Mahé, « Un disciple méconnu de Marcel Mauss : René Maunier », Revue européenne des sciences sociales, t. XXXIV, no 105,‎ , p. 237-264
  • Frédéric Audren, « René Maunier », dans Dictionnaire historique des juristes français, Paris, PUF,
  • Olivier Le Cour Grandmaison, De l’indigénat : Anatomie d’un « monstre » juridique : Le Droit colonial en Algérie et dans l’Empire français, Paris, Zones, (lire en ligne), p. 17, 18, 21, 51, 52, 94, 95, 118, 136, 137, 138, 145 et 146
  • Frédéric Audren, « Un interlocuteur français : René Maunier », Les Études sociales, Société d'économie et de science sociales, vol. I, nos 153-154,‎ , p. 213-216 [premières lignes]

Liens externes[modifier | modifier le code]