Relation de dispersion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la physique théorique
Cet article est une ébauche concernant la physique théorique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

En physique théorique, une relation de dispersion est une relation entre la pulsation et le vecteur d'onde d'une onde monochromatique.

Par extension, la dualité onde-corpuscule de la physique quantique conduit à l'introduction de relation de dispersion pour une particule, comme relation entre son énergie et sa quantité de mouvement .

Exemples[modifier | modifier le code]

Onde monochromatique de célérité c dans un milieu non dispersif[modifier | modifier le code]

Un milieu non dispersif est caractérisé par un indice n indépendant de la pulsation. En notant : , la relation de dispersion s'écrit :

La vitesse de phase est alors constante :

et est égale à la vitesse de groupe :

Onde monochromatique de célérité c dans un milieu dispersif[modifier | modifier le code]

Dans un milieu dispersif, l'indice optique n dépend de la pulsation . En notant : , la relation de dispersion s'écrit :

La vitesse de phase dépend alors explicitement de la pulsation :

La vitesse de groupe n'est en général plus égale à la vitesse de phase, mais lui est reliée par la relation de Rayleigh :

Particule non relativiste de masse m[modifier | modifier le code]

En notant : , la relation de dispersion s'écrit :

Particule relativiste de masse m[modifier | modifier le code]

Particule relativiste de masse nulle[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]