Red Ensign

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
FIAV 000100.svg Le Red Ensign tel qu’il est actuellement utilisé par la marine civile du Royaume-Uni (depuis 1801)
Évolution du Red Ensign britannique
Scottish Red Ensign.svg
Red Ensign écossais
 
Red Ensign of England (Square Canton).svg
Red Ensign anglais
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Red Ensign of Great Britain (1707–1800).svg
Red Ensign de 1707
 
St Patrick's saltire.svg
Croix de saint Patrick
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Civil Ensign of the United Kingdom.svg
Red Ensign de 1801

Le Red Ensign (traduction française non usitée : « pavillon rouge ») est un pavillon utilisé comme pavillon de poupe mais aussi comme drapeau, voire comme drapeau national, par certaines organisations ou certains territoires liés au Royaume-Uni. Son évolution a suivi celle de l'Union Jack.

Il est arboré principalement par les navires marchands, de pêche ou de plaisance britanniques aussi bien ceux qui viennent de Londres que de Gibraltar ou des Îles Caïmans et de tous les territoires britanniques d'outre-mer.

Histoire[modifier | modifier le code]

Liens hériarchiques entre les grades des amiraux des différentes escadres, ainsi que les pavillons concernés.

Le Red Ensign (ou « Red Duster ») fait son apparition au début du XVIe siècle comme pavillon arboré par la Royal Navy. La date précise de sa première utilisation est inconnue mais des reçus indiquent que la marine payait la confection de tels drapeaux dans les années 1620. Originellement, il y avait les versions séparées pour l'Angleterre et l'Écosse avant des Actes d'Union de 1707. Il est actuellement utilisé comme pavillon civil du Royaume-Uni, et, comme le drapeau du Royaume-Uni, prit sa forme actuelle en 1801, avec l'augmentation de la croix de saint Patrick.

Avant la réorganisation de la Royal Navy, en 1864, le Red Ensign était le pavillon d'une des trois escadres[1] de la Royal Navy.

Cela changea en 1864, quand un décret du Conseil attribua le Red Ensign à la marine marchande, le Blue Ensign aux navires de service public ou commandés par un officier réserviste de la Royal Navy, et le White Ensign à la Navy.

Les pavillons civils britanniques dérivés du Red Ensign[modifier | modifier le code]

Les drapeaux nationaux et régionaux dérivés du Red Ensign britannique[modifier | modifier le code]

  • Flag of Samoa.svg Le drapeau national et pavillon civil des îles Samoa
  • Flag of Tonga.svg Le drapeau national et pavillon civil des îles Tonga
  • Flag of Ontario.svg Le drapeau régional de l'Ontario
  • Flag of Manitoba.svg Le drapeau régional du Manitoba

Anciens drapeaux nationaux hors d'usage[modifier | modifier le code]

Les autres pays utilisant un Red Ensign comme pavillon civil[modifier | modifier le code]

Anciens pavillons civils hors d'usage[modifier | modifier le code]

Les Red Ensigns britanniques historiques[modifier | modifier le code]

  • English Red Ensign 1620.svg Le Red Ensign de l'Angleterre avant 1707
  • Scottish Red Ensign.svg Le Red Ensign de l'Écosse avant 1707
  • British-Red-Ensign-1707.svg Le Red Ensign de 1707 à 1801

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Il s'agit de 3 escadres théoriques. La Blanche, la Bleue et la Rouge, avec hiérarchie entre elles. On peut ainsi être Amiral de la Rouge ou Vice-amiral de la Bleue.

Voir aussi[modifier | modifier le code]