Drapeau des Bahamas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Drapeau des Bahamas
Drapeau des Bahamas
Drapeau des Bahamas
Utilisation Drapeau national Version officielle
Caractéristiques
Proportions 1:2
Adoption

Le drapeau des Bahamas est composé de trois bandes horizontales bleu ciel et jaune (milieu), un triangle équilatéral noir se trouve du côté de la hampe.

Il a été adopté le , jour de l'indépendance. Sa conception est à mettre au crédit du docteur Hervis Bain[1], la personne qui a également conçu les armoiries.

Composition du drapeau[modifier | modifier le code]

Composition du drapeau
Version bleu marine et ratio 3:2

La définition officielle de la composition du drapeau [2]

Azure a Fess Or issuing from the dexter a Pile Sable

« D'azur à la fasce sable ou issu de la dextre une pile »

La fasce décrit la bande centrale sur un un fond uni et la pile le triangle avec la pointe à droite. Cette composition se retrouve sur le drapeau de Sao Tomé-et-Principe, drapeau de Cuba ou de le drapeau de la Jordanie.

Le format de drapeau est 1:2 bien que le ratio 2:3 soit également souvent utilisé.

Les couleurs sont sujets à plusieurs interprétation notamment la couleur bleue qui est Aigue-marine. Le Gouvernement des Bahamas indique qu'officiellement, le code Pantone des couleurs sont PMS 3145 (aquamarine), PMS 123 (gold) et PMS Standard Black[3]. D'autres sources comme l'Album des pavillons nationaux et marques distinctives édité en 2000 indique des couleurs Bleu 312c et Jaune 115c.

Couleur Consultez la documentation du modèle Aigue-marine Or Noir
HTML #00778b #ffc72c #000000
RVB 0,119,139 255,199,44 0, 0, 0
Pantone 3145 123 Standard Black

Le noir, une couleur forte, représente la vigueur et la force d’un peuple uni, le triangle pointant vers le corps du drapeau représente l’entreprise et la détermination du peuple bahamien à mettre en valeur et à posséder les riches ressources. Le soleil et la mer sont symbolisés respectivement par l’or et le bleu[4].

Réglementation[modifier | modifier le code]

Toutes les personnes souhaitant utiliser le drapeau national sur des articles à produire, distribuer, vendre doit obtenir l'autorisation écrite du ministre de la Sécurité nationale[3]. Il est à noter que l’affichage ou l’utilisation des armoiries sur les bâtiments de l’État n’est pas nécessaire.

Selon la loi, tout offense ou insulte au drapeau constitue une infraction passible d’une amende n’excédant pas cinq cents dollars ou d’un emprisonnement maximal de six mois[2].

Autres drapeaux[modifier | modifier le code]

Les pavillons des Bahamas sont différents des drapeaux utilisées au sol (même drapeau pour les usages administratif ou de guerre).

Le pavillon civil est composé d'un drapeau rouge à la croix blanche avec dans le canton le drapeau civil. L'origine de cette composition est le Red Ensign, pavillon britannique au temps où les Bahamas étaient une colonie de l'Empire britannique. Les Bahamas sont d'ailleurs toujours membre du Commonwealth. Le fond est toutefois différent puisqu'il arbore en plus la croix de saint Georges, ayant pour résultat de ressembler au drapeau de l'Angleterre avec les couleurs inversées.

Le pavillon est souvent présent dans les ports internationaux car les Bahamas sont dans la liste des Pavillon de complaisance selon l'ITF.

Le pavillon de guerre utilise lui comme fond le White Ensign, pavillon de guerre de la marine militaire britannique.

La législation prévoit également d'autres drapeaux pour les postes du gouvernements :

Drapeaux historiques[modifier | modifier le code]

Le drapeau de la colonie britannique[7] est composé du Blue Ensign avec l'emblème des Bahamas dans la partie flottante.

Le premier drapeau apparaît en 1869 avec la création du badge spécifique des Bahamas figurant une Caraque sur l'océan en référence à la Santa Maria de Christophe Colomb. Ce thème se retrouve d'ailleurs encore dans les armoiries actuelles du pays. Le bateau chasse deux barques pirate et le badge est entourée de la devise latine Commercia expulsis piratis restituta (Pirates expulsés - Commerce restauré), le tout surmonté par la couronne du roi.

Au cours des années, la couronne a été plusieurs fois redessinée de même que l'incrustation du badge (suppression du disque blanc en 1923 ou agrandissement en 1964)

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]