Rebecca Wiasak

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rebecca Wiasak
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (33 ans)
GeelongVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipes professionnelles
Principales victoires

Rebecca Wiasak (née le à Geelong) est une coureuse cycliste australienne. Spécialiste de la piste, elle est championne du monde de poursuite en 2015 et 2016.

Biographie[modifier | modifier le code]

De 1996 à 2008, Rebecca Wiasak participe avec succès à des épreuves d'athlétisme. Entre 2008 à 2010, elle se consacre au triathlon et au basket-ball, notamment au sein d'une équipe australienne composée de joueuses d'origines lituaniennes[1],[2]. En 2003, elle étudie le journalisme sportif à Canberra et travaille pour le Canberra Times et WIN news.

En 2010, elle se tourne vers le cyclisme et rentre dans le « National Talent Identification and Development Program » (le Programme national d'identification et de développement des talents)[2],[3]. L'année suivante, elle se classe sixième du contre-la-montre individuel du championnat d'Océanie de cyclisme sur route et en 2012 elle termine vice-championne d'Océanie de poursuite individuelle sur piste. Au niveau international, elle réalise son premier résultat dans le cadre de la Coupe du monde sur piste 2012-2013 à Aguascalientes, où elle prend la troisième place de la poursuite individuelle. La saison suivante, en Coupe du monde, elle est dans la même discipline deuxième de la manche de Manchester et première à Aguascalientes. Elle termine également à trois reprises troisième de la poursuite par équipes avec l'équipe australienne.

Sur route, elle remporte notamment le prologue de Gracia Orlova et rejoint en cours de saison 2014 l'équipe Wiggle Honda[4].

En 2015, à 30 ans elle est sélectionnée pour l'épreuve de la poursuite pour ses premiers championnats du monde sur piste. Elle réalise le meilleur temps des qualifications et se qualifie pour la finale. Opposée à une autre surprise, l'Américaine Jennifer Valente, elle remporte le titre mondial avec plus de trois secondes d'avance[3],[5]. Elle conserve son titre l'année suivante, en battant en finale la Polonaise Małgorzata Wojtyra de plus de sept secondes.

Palmarès sur piste[modifier | modifier le code]

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • 2012-2013
    • 3e de la poursuite à Aguascalientes
  • 2013-2014
    • Classement général de la poursuite
    • 1re de la poursuite à Aguascalientes
    • 2e de la poursuite à Manchester
    • 3e de la poursuite par équipes à Manchester
    • 3e de la poursuite par équipes à Aguascalientes
    • 3e de la poursuite par équipes à Guadalajara
  • 2016-2017

Jeux du Commonwealth[modifier | modifier le code]

Édition / Épreuve Poursuite individuelle
Gold Coast 2018 Médaille d'argent Argent

Championnats d'Océanie[modifier | modifier le code]

  • 2012
    • Médaille d'argent, Océanie Médaillée d'argent de la poursuite
  • 2014
    • Médaille d'argent, Océanie Médaillée d'argent de la poursuite
    • Médaille d'argent, Océanie Médaillée d'argent de la poursuite par équipes
    • Médaille de bronze, Océanie Médaillée de bronze du scratch

Championnats nationaux[modifier | modifier le code]

  • Championne d'Australie de poursuite en 2017

Palmarès sur route[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Women & Wheels Feature: Rebecca Wiasak « Copie archivée » (version du 13 décembre 2013 sur l'Internet Archive) sur /nationalroadseries.subaru.com.a
  2. a et b (en) ACHIEVEMENTS — REBECCA WIASAK sur rebeccawiasak.com
  3. a et b (en) Wiasak wows world on debut; wins individual pursuit world championships sur cycling.org.au
  4. (en) Rebecca Wiasak Joins Wiggle Honda For The Remainder Of 2014 sur wigglehonda.com
  5. Rebecca Wiasak remporte la poursuite sur sport.fr

Liens externes[modifier | modifier le code]