Katie Mactier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Katie Mactier
Katie Mactier breakaway 2006 Bay Cycling Classic (cropped).jpg

Katie Mactier lors de la Bay Cycling Classic 2006

Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (42 ans)
MelbourneVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
Value Act Capital
Équipes professionnelles
2002 SC Michela Fanini
2003 Saturn
2005 T-Mobile[réf. souhaitée]
2006 Aargon 18
2007 AIS
2008 Value Act Capital
Principales victoires

Katie Mactier (né le 2 mars 1975 à Melbourne) est une coureuse cycliste australienne, active dans les années 2000. Durant sa carrière, elle participe à des compétitions sur route et sur piste. Elle est l'une des meilleures cyclistes de son pays dans les années 2000. Sa spécialité est la poursuite individuelle, où elle décroche un titre de championne du monde en 2005 et remporte de nombreuses médailles.

Biographie[modifier | modifier le code]

Katie Mactier commence sa carrière sur le tard en 1999 à l'âge de 24 ans, après avoir longtemps pratiquement le triathlon. Auparavant, elle termine un diplôme en marketing au Welsley College de Melbourne.

En 2001, elle remporte le championnat d'Australie sur route. Elle devient championne nationale de poursuite individuelle et vice-championne du monde de la discipline en 2003, ce qui lui vaut d'être élue coureuse cycliste australienne de l'année.

Aux Jeux olympiques d'Athènes en 2004, elle établit un nouveau record du monde de la poursuite durant les qualifications. Celui-ci est battu par Sarah Ulmer en finale, relégant Mactier à la deuxième place.

En 2005, elle remporte le championnat du monde et la Coupe du monde de poursuite, et est à nouveau élue coureuse cycliste australienne de l'année. En 2006, elle remporte la poursuite aux Jeux du Commonwealth.

En 2008, lors de l'épreuve de poursuite des Jeux olympiques de Pékin, elle est dépassée par la future médaillée d'or Rebecca Romero et termine finalement septième. Elle met un terme à sa sa carrière de cycliste à l'issue de la compétition.

Elle s'est mariée au cycliste néo-zélandais Greg Henderson et vivait à Gérone. En 2009, le couple annonce la naissance d'une fille. En 2017, Mactier et Henderson vivent avec leur deux enfants à Boulder (Colorado), aux États-Unis[1].

En 2017, Kate Mactier est intronisée au Temple de la renommée de Cycling Australia[2].

Palmarès sur route[modifier | modifier le code]

Palmarès sur piste[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Cycliste sur piste australienne de l'année en 2003 et 2005[4]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]