Raya Haffar al-Hassan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Raya Haffar al-Hassan
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (50 ans)
TripoliVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Autres informations
Parti politique

Raya Haffar al-Hassan (née en 1967 à Tripoli au Liban) a été ministre des Finances du Liban de 2009 à 2011, la première femme à être nommée à un tel poste de responsabilité au Liban[1] (l'un des quatre "portefeuilles souverains"). Avec la ministre d'État sans portefeuille Mona Afeich, Raya al-Hassan a été l'une des deux femmes nommées en novembre 2009 le cabinet de Saad Hariri[2].

Raya al-Hassan est un membre de l'Alliance du 14 Mars[3]. Avant sa nomination comme ministre des Finances, elle a travaillé au sein de plusieurs administration au Liban dirigeant des projets du Programme des Nations unies pour le développement et la Banque mondiale[4].

Elle est également membre du bureau politique du Courant du futur.

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Hassan a fait ses études à l'Université George Washington, dont elle détient un MBA[4]. Elle a trois enfants[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Mum defies Lebanese banking tradition », Sydney Morning Herald,‎ (lire en ligne)
  2. « Le portefeuille des Finances libanaises passe en mains féminines », Tribune de Geneve,‎ (lire en ligne)
  3. (en) Sami Moubayed, « Hezbollah back in the Lebanon fray », Asia Times,‎ (lire en ligne)
  4. a et b (en) Natacha Yazbeck, « Lebanese women ministers crack male politisphere », AFP,‎