Ravageurs de la luzerne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les ravageurs de la luzerne sont les organismes animaux qui parasitent les cultures de luzerne (Medicago sativa) ou s'en nourrissent. Ce sont généralement des insectes, mais d'autres classes d'animaux sont concernées, notamment des nématodes (vers ronds), des mollusques (limaces) et des vertébrés (oiseaux).

Phytonome de la luzerne

De nombreux insectes ravageurs attaquent les cultures de luzerne à leurs différents stades[1].

Insectes[modifier | modifier le code]

Coléoptères[modifier | modifier le code]

Diptères[modifier | modifier le code]

Hémiptères[modifier | modifier le code]

Hyménoptères[modifier | modifier le code]

Lépidoptères[modifier | modifier le code]

Autres ravageurs[modifier | modifier le code]

Des nématodes sont susceptibles d'attaquer le système racinaire, notamment l'anguillule des céréales et des bulbes (Ditylenchus dipsaci).

Mollusques : Theba pisana (cagot, cagouille, morguette, petit escargot blanc). L'abondance de cet escargot dans les luzernières destinées à la production de semences peut gêner la récolte mécanisée des gousses[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L. Bonnemaison, Les ennemis animaux des plantes cultivées et des forêts, tome III, p. 324-326, Éditions Sep, 1962
  2. a b c d e et f (fr) Juliana J. Soroka, « Ravageurs des légumineuses et des graminées de l'ouest du Canada », Agriculture Canada, (consulté le 13 septembre 2014).
  3. (fr) Remi Coutin, « Principaux invertébrés de la Luzerne cultivée », sur OPIE-Insectes (INRA), (consulté le 13 septembre 2014).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) Collectif, Guide pratique de défense des cultures, Paris, ACTA, (ISBN 2-85794-007-6)
  • (fr) Juliana J. Soroka, Ravageurs des légumineuses et des graminées de l'ouest du Canada, Agriculture Canada, , 43 p. (ISBN 978-0662970910, lire en ligne).

Liens externes[modifier | modifier le code]