Ragnar Jónasson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ragnar Jónasson
Naissance (44-45 ans)
Reykjavik, Drapeau de l'Islande Islande
Activité principale
Distinctions
Dead Good Reader Awards 2016
Auteur
Langue d’écriture Islandais
Genres

Ragnar Jónasson, né en 1976 à Reykjavik, en Islande, est un écrivain islandais, auteur de romans policiers.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est avocat et enseigne le droit d'auteur à l'université de Reykjavik. Il a traduit quatorze romans d'Agatha Christie de l'anglais vers l'islandais.

Il se lance dans l'écriture avec la publication d'un roman policier intitulé Fölsk nóta (2009), premier volet de la série policière Dark Iceland dont le personnage récurrent est le jeune policier Ari Thór. Dans Snjór (Snjóblinda, 2010), le jeune homme, qui vient tout juste de sortir de l'école de la police de Reykjavik, est envoyé à Siglufjördur, le village islandais le plus septentrional, pour enquêter sur un double meurtre. Dans Mörk (Náttblinda, 2014), il est chargé de faire toute la lumière sur la mort de son collègue, l'inspecteur Herjólfur, assassiné alors qu'il se livrait à une enquête près d'une vieille maison abandonnée.

Pour Le Magazine littéraire, Mörk (Náttblinda) est « à mille lieux de ces facéties spirituelles et poudrées, [...] Ragnar Jónasson présente le visage livide et nu des sobres polars nordiques »[1]. Pour Grazia, « à 40 ans, Ragnar Jonasson s'impose désormais comme la nouvelle star du polar islandais »[2].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Série Dark Iceland[modifier | modifier le code]

  • Fölsk nóta (2009)
  • Snjóblinda (2010)
    Publié en français sous le titre Snjór, traduit depuis la version anglaise par Philippe Reilly, Paris, Éditions La Martinière (2016) (ISBN 978-2-7324-7850-0) ; réédition, Paris, Éditions Points, coll. « Policier » no P4526 (2017) (ISBN 978-2-7578-6378-7) ; Titre anglais : Snowblind, 2010
  • Myrknætti (2011)
    Publié en français sous le titre Nátt, traduit depuis la version anglaise par Philippe Reilly, Paris, Éditions La Martinière (2018) (ISBN 978-2-7324-8050-3) ; Titre anglais : Blackout, 2011
  • Rof (2012)
    Publié en français sous le titre Sótt, traduit depuis la version anglaise par Ombeline Marchon, Paris, Éditions La Martinière (2018) (ISBN 978-2-7324-8815-8) ; Titre anglais : Rupture, 2012
  • Andköf (2013)
    Publié en français sous le titre Vík, traduit depuis la version anglaise par Ombeline Marchon, Paris, Éditions La Martinière (2019) (ISBN 978-2-7324-8837-0) Titre anglais : Whiteout, 2013
  • Náttblinda (2014)
    Publié en français sous le titre Mörk[3],[4], traduit depuis la version anglaise par Philippe Reilly, Paris, Éditions La Martinière (2017), 326 p. (ISBN 978-2-7324-8044-2) ; réédition, Paris, Editions Points, coll. "Policier" n°4757 (2018) (ISBN 978-2-7578-6953-6) Titre anglais : Nightblind, 2014
  • Vetrarmein
    Publié en français sous le titre Sigló, traduit de l'islandais par Jean-Christophe Salaün, Paris, Éditions La Martinière (2020) (ISBN 978-2-7324-9352-7)

Trilogie La Dame de Reykjavik[modifier | modifier le code]

  • Dimma (2015)
    Publié en français sous le titre La Dame de Reykjavik, traduit depuis la version anglaise par Philippe Reilly, Paris, Éditions La Martinière (2018) (ISBN 979-1-0366-0373-0)
  • Drungi (2016)
    Publié en français sous le titre L'Île au secret, Paris, Éditions La Martinière (2020) (ISBN 978-2-73249-355-8)

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Death of a Sunflower, dans le Ellery Queen's Mystery Magazine ()
  • Party of Two (2014)
  • A Moment by the Sea (2014)
  • A Letter to Santa, dans le Ellery Queen's Mystery Magazine ()

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Prix[modifier | modifier le code]

  • Dead Good Reader Awards 2016 pour Nightblind, titre anglais de Mörk[5]

Sur quelques livres[modifier | modifier le code]

Mörk (2015)[modifier | modifier le code]

Quelque temps après la crise financière de 2008 en Islande, vers 2011, alors que les Islandais exilés commencent à rentrer au pays, sur la côte nord, à Siglufjörður, on tire au fusil sur un policier, Herjolfur, en patrouille, de nuit, devant une maison abandonnée. Son collègue, Ari Thor Arason, encore malade, le découvre sur place, et fait le nécessaire. Tomas, l'ancien titulaire, est chargé de l'enquête. Il pourrait s'agir de trafic de drogue, une affaire sensible... Les premiers interrogés sont Addi Gunna, un petit cousin de Tomas, puis le nouveau maire, Gunnar Gunnarsson, puis son adjointe, Elin, séparée d'un certain Valberg. Un homme vient déclarer qu'on a volé son fusil. Ari Thor interroge une vieiile dame, Jodis, sœur de Jonmundur, présent lors de la chute mortelle, à l'automne 1961, d'un des deux jumeaux, Börkur et Baldur, du balcon de cette maison désormais délaissée. Et un entrepreneur vient conseiller au policier de faire attention... Les familles sont tout sauf paisibles. Et, pendant ce temps, un jeune homme, maintenu en hôpital psychiatrique, pour suicide, s'énerve, selon un carnet de 1982...

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le Magazine littéraire no 579 mai 2017
  2. cité sur le site des éditions de La Martinière
  3. « Mörk - Ragnar Jónasson », sur Polar et Thriller / BePolar (consulté le 20 août 2020).
  4. « Mörk (Náttblinda) de Ragnar Jónasson », sur polardesglaces.com (consulté le 20 août 2020).
  5. Palmarès

Liens externes[modifier | modifier le code]