RAF Mildenhall

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l'US Air Force image illustrant l’Angleterre
Cet article est une ébauche concernant l'US Air Force et l’Angleterre.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

RAF Mildenhall
Ensign of the Royal Air Force.svg United States Air Forces in Europe.png
KC-135 du 100th Air Refueling Wing (USAF) en préparation au décollage à la RAF Station de Mildenhall
KC-135 du 100th Air Refueling Wing (USAF) en préparation au décollage à la RAF Station de Mildenhall
Localisation
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Ville Mildenhall (Suffolk, Angleterre)
Coordonnées 52° 22′ 05″ Nord 0° 28′ 42″ Est / 52.367988, 0.47827
Altitude 10 m (33 ft)

Géolocalisation sur la carte : Angleterre

(Voir situation sur carte : Angleterre)
MHZ

Géolocalisation sur la carte : Suffolk

(Voir situation sur carte : Suffolk)
MHZ
Pistes
Direction Longueur Surface
11/29 2 811 m (9 222 ft) Béton/Asphalte
Informations aéronautiques
Code AITA MHZ
Code OACI EGUN
Type d'aéroport Militaire - Royal Air Force Station
Gestionnaire Ensign of the Royal Air Force.svg Royal Air Force (16 Octobre 1934 – présent)
United States Air Forces in Europe.png United States Air Forces in Europe (1950, 1959–présent)
Site web aéroport Consulter


RAF Mildenhall (code AITA : MHZ • code OACI : EGUN) est une base aérienne des United States Air Forces située à Mildenhall dans le Suffolk en Angleterre.

Historique[modifier | modifier le code]

Cette base fut inaugurée le par la Royal Air Force.

Le , la base fut le départ de la Course aérienne Londres-Melbourne.

Durant la Seconde Guerre mondiale, elle fut occupée par des formations de bombardiers du Bomber Command.

En 1950, des bombardiers de l'USAF s'installèrent sur cette plate-forme.

Les principales unités de la base sont actuellement le 100th Air Refueling Wing, le 501st Combat Support Wing et le 352nd Special Operations Group.

Le 8 janvier 2015, les États-Unis ont annoncé qu'ils quitteraient la base et que celle-ci sera rendue à la Grande-Bretagne.