Quobna Ottobah Cugoano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Quobna Ottobah Cugoano
Richard and Maria Cosway, and Ottobah Cugoano 1784 (cropped) (cropped).jpg
Biographie
Naissance
Décès
Activités
Statut

Quobna Ottobah Cugoano (né sur la côte de Fantin dans la ville d'Agimaque en Afrique, soit dans l’actuel Ghana en 1757 - mort en Angleterre vers 1801) était un esclave d'origine africaine. Le père d'Ottobah était l'un des amis du roi de la tribu. Il a vécu dans une famille royale pendant deux ans. Enlevé à l’âge de treize ans, par des brigands africains, armés, qui lui mentent. Le chef des brigands, il vend Ottobah à des Européens se trouvant dans une ville près de la côte. Il est envoyé dans les Antilles par bateau dans des conditions horribles: ils sont enchaînés au niveau de la nuque et aux pieds. Il sert comme esclave à la Grenade avant d’être amené en Angleterre, où il est libéré par un Anglais qui s'appelle Lord Hosts après 8 ou 9 mois d'esclavage. Baptisé sous le nom de John Stuart en 1773 et employé comme domestique du premier peintre du prince de Galles à compter de cette date, il se fait, par l’écriture, le porte-parole des esclaves africains, en publiant ses Réflexions sur l'esclavage des Nègres (1787).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]