Quiproquo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Un quiproquo est un malentendu où l'on prend un être vivant, un objet ou une situation pour une autre[1]. Erreur aux conséquences potentiellement graves dans la réalité, le quiproquo est aussi un type de péripétie fréquemment utilisé dans la fiction.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le terme est d'origine latine[2], de quid pro quo (latin moderne juridique signifiant « qui pour quoi ») « une chose à la place d'une autre » ; l'expression appartenait au départ au vocabulaire pharmaceutique : un médicament pris ou donné à la place d'un autre.

Emplois du quiproquo au théâtre[modifier | modifier le code]

Quiproquo tragiques[modifier | modifier le code]

La catastrophe aérienne de Tenerife repose sur la concomitance de deux quiproquos en anglais, d'une part entre le pilote américain du Boeing 747 de la PanAM et les contrôleurs aériens de l'aérodrome de Los Rodeos aux îles Canaries, et d'autre part de l'équipage du Boeing 747 de la KLM qui décolle sans autorisation et la tour de contrôle[3].

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Szpirglas Mathias, Genèse et mécanismes du quiproquo : approches théoriques et organisationnelles des nouvelles formes de gestion des risques, Paris, Ecole des Mines Paristech, , 360 p. (lire en ligne) (Analyse et les apports d'une théorie du quiproquo dans la gestion des risques industriels et plus généralement en sciences du management.)

Liens externes[modifier | modifier le code]