Quid pro quo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Quid pro quo est une locution latine qui signifie « une chose contre une autre », autrement dit un échange de bons procédés, du donnant-donnant. L'expression s'emploie notamment en anglais moderne, dans le contexte juridique.

Détails[modifier | modifier le code]

Cette forme n'est pas correcte, et la forme la plus correcte en latin est do ut des[1].

Il ne faut pas le confondre avec « quiproquo » pour l'expression qui, dans les langues latines comme le français, désigne un malentendu ou une erreur intervenue dans le cours d'une communication, créé par la substitution d'une chose par une autre : « méprise qui fait qu’on prend une personne ou une chose pour une autre » selon Le Petit Robert (par exemple, quelque chose dit par l'un est compris différemment par l'autre)[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) Enrique López, « Do ut des-Quid pro quo », La Razón,‎ (lire en ligne, consulté le 24 octobre 2018).
  2. Agence France-Presse, « Attention, le « quid pro quo » dont parle Trump n’a rien à voir avec le « quiproquo » des vaudevilles », L'Obs,‎ (lire en ligne, consulté le 21 novembre 2019).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :