Quartier Napoléon (Berlin)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Quartier Napoléon à Berlin, situé sur la chaussée Kurt-Schumacher-Damm au Nord de la ville dans la zone attribuée aux Français après la Seconde Guerre mondiale (comprenant les quartiers de Reinickendorf et Wedding) a été la plus grande caserne française en Allemagne entre 1947 et le retrait des troupes françaises dans les années 1990, soit durant près de 50 ans.

Les troupes françaises d'occupation (appellation qui se transformera en suite en Forces françaises en Allemagne), arrivées à Berlin le 12 août 1945, ont réalisé grâce au Génie la reconstruction des bâtiments endommagés à 80% par l'Armée rouge lors des bombardements de Berlin.

Son nom « Quartier Napoléon » lui a été donné en référence à l'empereur arrivé à Berlin le 27 octobre 1806, après la victoire d'Iéna.

Opportunément situé près de l'aéroport de Berlin-Tegel, l'ensemble s'inscrit dans un triangle parfait autour d'un stade en son centre.

Outre les installations militaires et de très nombreux logements, cette « ville dans la ville » comportait un cinéma, un stade, une piscine, un mess (hôtel et restaurant militaires) et des économats (supermarché militaire français), la Poste française aux armées, une gendarmerie, un lycée, une école, une chapelle.

Le 46e régiment d'infanterie, arrivé en 1947, quittera le Quartier le 14 septembre 1994 ; le 11e régiments de chasseurs y a également séjourné.

Les clefs du Quartier seront remises à la ville de Berlin, la zone est aujourd'hui dédiée à la Bundeswehr (armée fédérale) et rebaptisée « Julius-Leber-Kasern », du nom d'un fusillé politique allemand.

Voir aussi[modifier | modifier le code]