Quarteto 1111

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Quarteto 1111
Description de cette image, également commentée ci-après
Quarteto 111.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau du Portugal Portugal
Genre musical Rock progressif, folk psychédélique
Années actives 19671975, 19761977, 1984, 1987, 2003, 2007, 2008
Labels Columbia, Valentim de Carvalho, EMI, Deca, Polygram
Composition du groupe
Anciens membres José Cid
Tozé Brito
Mike Sergeant
Michel Silveira (Miguel Artur da Silveira)
António Moniz Pereira
Jorge Moniz Pereira
Mário Rui Terra
Guilherme Inês
Vítor Mamede
Rui Reis
Armindo Neves
Luís Duarte

Quarteto 1111 est un groupe de rock progressif portugais, originaire d'Estoril. Ils se séparent en 1977, date après laquelle certains membres formeront ensuite le groupe Green Windows.

Biographie[modifier | modifier le code]

Premier groupe de rock portugais[réf. nécessaire], Quarteto 1111 est formé en 1967 à Estoril. Pendant son existence, le groupe est très inspiré par les Beatles (auxquels ils ont rendu hommage avec le morceau Ode to the Beatles[1],[2]) et Shadows. Mais pendant un temps, il est censuré par le gouvernement dictatorial de l'époque.

Le premier EP, A Lenda de El-Rei D. Sebastião, est le premier album du genre en portugais d'après l'émission Em Órbita de Rádio Clube Português. Les autres albums du groupe seront de la même veine. En 1968, ils participent au festival RTP da Canção, jouant Balada para D. Inês et finissent 3e.

Mário Rui Terra remplace Jorge Moniz Pereira, et le groupe publie le single single Meu Irmão / Ababilah, et l'année suivante deux autres œuvres sont publiées dans le même format (Nas Terras do Fim do Mundo et Génese/Monstros Sagrados). À cette période, le groupe se confronte à des problèmes de censure, à cause de leurs morceaux politiques et contestataires. En 1970, le premier album studio du groupe, simplement intitulé Quarteto 1111, est publié. Cet album est retiré du marché, par le Comité de censure, en raison de morceaux comme Lenda de Nambuangongo et Pigmentação. Toujours en 1970, Tozé Brito, de Pop Five Music Incorporated, remplace Mário Rui Terra[3]. Peu après, le groupe commence à chanter en anglais.

En 1971, le groupe se produit au Festival Vilar de Mouros[4]. Un an plus tard, l'occasion se présente d'enregistrer en Angleterre les morceaux qu'ils avaient interprétées en live au Festival dos Dois Mundos de Lisbonne. C'est ainsi que Green Windows, qui est un groupe plus soft que le Quartet 1111, cohabite.

En 1973, le Quatuor 1111 enregistre, avec Frei Hermano da Câmara, l'album Bruma Azul do Desejado. Le groupe se sépare en 1977. Il se regroupe occasionnellement jusqu'en 2008.

Membres[modifier | modifier le code]

  • José Cid - voix, claviers
  • Miguel Artur da Silveira - guitare
  • Antonio Moniz - basse
  • Jorge Pereira - batterie

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1970 : Quarteto 1111
  • 1973 : Bruma Azul do desejado
  • 1974 : Onde, quando, como, porque cantamos ?

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (pt) « José Cid lança novo álbum e diz que "coerente era a minha avó" », sur rr.sapo.pt (consulté le 25 mai 2018).
  2. (pt) « José Cid apresenta “Clube dos Corações Solitários do Capitão Cid” », sur noticiasdecoimbra.pt/ (consulté le 25 mai 2018).
  3. (pt) « Como o Quarteto 1111 foi parar ao álbum de Jay-Z. “Ficámos com uma percentagem simpática”, diz Tozé Brito », sur blitz.sapo.pt (consulté le 25 mai 2018).
  4. (pt) « Música », sur bonsrapazes.com, (consulté le 25 mai 2018).

Lien externe[modifier | modifier le code]