Purr

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Purr
Pays d'origine Drapeau de la France France
Genre musical Rock indépendant, Noise Rock
Années actives 1995-2001
Labels Prohibited Records
Influences Tortoise, Slint, Sonic Youth
Composition du groupe
Anciens membres Thomas Mery, Stéphane Bouvier, Jérôme Lorichon

Purr est un groupe de rock français originaire de Paris, actif de 1995 à 2001.

Biographie[modifier | modifier le code]

Purr se forme à Paris en mars 1995, influencé par le post-rock de Tortoise et de Slint, ou la noise de Sonic Youth[1].

Il enregistre lors de l'été suivant sa première démo qui sera relayée par quelques fanzines. Cet enregistrement leur permet en janvier 1996 de donner un concert dans un squat parisien[2] en première partie du groupe lyonnais Bästard!. Présent dans l'assistance, Nicolas Laureau (Prohibition) repère le groupe et lui propose d'enregistrer un 45 tours sur son label Prohibited Records.

Le single Trust / Apple Juice voit alors le jour en septembre 1996, Purr enchaine quelques concerts en première partie de Sloy, Blonde Redhead, Chokebore ou Folk Implosion[3].

En juin 1997, le groupe enregistre au Studio Black Box à Angers son premier album : Whales Lead To The Deep Sea, produit par Nicolas Laureau[4][5] et enregistré par Peter Demeil[6].

Suite à la sortie du disque, le groupe tourne en France notamment en première partie de Mogwai, June of 44, OP8, Blonde Redhead, Prohibition, Oxbow, Yo La Tengo[7]...

En avril 2000, Purr enregistre leur second album Open Transport[8] qui contient des textes en français. Enregistré une nouvelle fois au Studio Black Box, c'est désormais Luke Sutherland (Long Fin Killie, Mogwaï) qui est à la production[9].

L’album est moins bien accueilli que son prédécesseur[10]. Après une tournée de concerts en France, Italie, Espagne, Belgique et Suisse, le groupe se sépare en 2001[7].

Après Purr[modifier | modifier le code]

Thomas Mery continue sa carrière en solo et sort les albums A Ship, Like A Ghost, Like A Cell en 2006 et Les Couleurs, Les Ombres en 2011.

Stéphane Bouvier a rejoint Luke.

Jérôme Lorichon joue dans The Berg Sans Nipple.

Membres[modifier | modifier le code]

  • Thomas Mery : chant, guitare
  • Stéphane Bouvier : basse
  • Jérôme Lorichon : batterie

Discographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Whales lead to the deep sea - Les Inrocks », Les Inrocks,‎ (lire en ligne)
  2. Dominique Grandfils, Camion Blanc: Anthologie du rock français De 1956 à 2017, Camion Blanc, (ISBN 9782357799271, lire en ligne)
  3. « Purr », Noise,‎ , p. 27 (lire en ligne)
  4. « Purr », Kalimero #13,‎ , p. 6-7 (lire en ligne)
  5. « Purr (3) - Whales Lead To The Deep Sea », sur Discogs (consulté le 7 septembre 2017)
  6. « Purr », Kill What #6,‎ , p. 14-15 (lire en ligne)
  7. a et b « Purr | Stéphane Bouvier », sur www.stephanebouvier.net (consulté le 7 septembre 2017)
  8. « Purr (3) - Open Transport », sur Discogs (consulté le 7 septembre 2017)
  9. (en) « Purr – Prohibited Records », sur www.prohibitedrecords.com (consulté le 7 septembre 2017)
  10. « Open transport - Les Inrocks », Les Inrocks,‎ (lire en ligne)