Publibook

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Logo de la maison d'édition
Repères historiques
Création 15-06-2004
Dates clés  : Rachat par le Groupe Nombre7
Fiche d’identité
Forme juridique Société par actions simplifiée unipersonnelle

SIREN 453 879 306

Statut Maison d'édition
Slogan « Publibook, l'essentiel de l'édition »
Siège social Paris (75019) (France)
Dirigée par Christophe Lahondès(président)[1]
Gilles Arnoult (directeur général)[1]
Spécialités Littérature, poésie et ouvrage de référence universitaire
Collections Publibook

Société des écrivains Connaissances et savoirs Mon petit éditeur

Langues de publication Français
Société mère Groupe Nombre7[1]
Effectif 16
Site web www.publibook.com
Préfixe ISBN 978-2-7483
978-2-342Voir et modifier les données sur Wikidata

Publibook ou Éditions Publibook est une maison d'édition française créée en 2004 établie à Saint-Denis[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Publibook, fondée en et devenue filiale du groupe Petit Futé en 2004[3], est un des leaders du marché français de l'édition sur internet. Les Editions Publibook accueillent tous les auteurs et acceptent toutes sortes de manuscrits, 70 % des textes présentés sont acceptés[4]. En 2009, Publibook rachète la Société des écrivains puis en 2015, Publibook est racheté par la holding AParis, propriétaire de la maison d'édition Edilivre[5],[3],[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Publibook - maison d'édition paris

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « PUBLIBOOK », sur societe.com (consulté le )
  2. « Publibook », Le Figaro.
  3. a et b « Les éditions Publibook acquièrent la Société des Ecrivains », Livres Hebdo, (consulté le ).
  4. Laurence Neuer, L'édition participative, formidable levier pour les écrivains en herbe, Le Point, .
  5. actualitte.com/article/monde-edition/la-holding-aparis-rachete-publibook-.
  6. Hervé Hugueny, « Le Petit Futé revend Publibook à AParis », Livres Hebdo, (consulté le ).