Provalys

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Provalys
Type Méthanier
Histoire
Chantier naval Chantiers de l'Atlantique
Quille posée 22 avril 2004
Lancement 14 novembre 2006
Statut en service
Équipage
Équipage 25 mini (53 maxi)
Caractéristiques techniques
Longueur 289,6 m
Maître-bau 43,35 m
Tirant d'eau 11,60 m
Tirant d'air 40 m
Déplacement 106 500 t
Propulsion diesel gaz électrique
Puissance 28 000 kW
Vitesse 19,5 nœuds
Caractéristiques commerciales
Capacité 153 500 m³ de gaz naturel liquéfié
Carrière
Armateur Gaz de France
Affréteur Gaz de France
Pavillon France
Port d'attache Marseille
Indicatif FMJD
IMO 9306495

Le Provalys est un navire méthanier ; c'était, avec son sister-ship le Gaselys, le plus grand méthanier en service du monde à son lancement[1].

Construction[modifier | modifier le code]

Le Provalys a été commandé en septembre 2003 auprès des Chantiers de l'Atlantique par Gaz de France, qui en est l'armateur et l'affréteur. Il a été livré en , avec une année de retard due à des problèmes d'étanchéité au niveau des cuves[2].

La construction du Provalys en quelques dates :

  • signature du contrat :  ;
  • découpe de la première tôle :  ;
  • mise sur cale du premier bloc :  ;
  • mise à flot :  ;
  • livraison :  ;
  • baptême : .

Son coût est estimé à plus de 200 millions d'euros[3].

Il est la propriété de Gaz de France à 40 % contre 60 % pour l'armateur japonais NYK[4]. La gérance technique est confiée à Gazocéan, filiale à 80 % de GDF Suez, et de l'armateur japonais NYK (20 %).

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

D'une capacité de 153 500 m3 de GNL, le Provalys est aujourd’hui le navire méthanier ayant la plus grande capacité tout en conservant des dimensions (290 m de longueur, 43,5 m de largeur et 11,6 m de tirant d'eau) lui permettant de charger ou décharger dans les principaux ports méthaniers actuels.

Le Provalys présente deux innovations technologiques qui en ont fait l'un des méthaniers les plus performants lors de son lancement :

  1. un nouveau système d'isolation cryogénique des cuves à membranes CS1 développée par Gaztransport & Technigaz, qui limite les évaporations naturelles et accroît la capacité de transport ;
  2. un système de propulsion composé de moteurs de type Diesel alimentés principalement par du gaz naturel provenant de l'évaporation naturelle de la cargaison (sur le Provalys chargé, 0,15 % de la cargaison de GNL s’évapore chaque jour, soit environ 5 tonnes de GNL par heure). Cette innovation permet d'améliorer très sensiblement le rendement global de la propulsion et limite les émissions de gaz à effet de serre (dioxyde de carbone et oxydes de soufre).

Sources[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]