Proses

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Proses est un recueil de poèmes en prose publié par Pierre Jean Jouve au Mercure de France en 1960. Dès mai 1960, Charles de Gaulle, président de la République française depuis un an et quelques mois, écrit à l'auteur, à propos de ce recueil : « Proses m'a enchanté (...). Vous m'avez prouvé, une fois de plus, que dans ce " mauvais âge " défini par la voiture, la radio, l'image, le journal... il n'est de vie possible que verticalement, en dehors, par un assemblage de sons, de couleurs et de mots »[1].

Le titre du recueil évoque Le Spleen de Paris - Petits poèmes en prose de Charles Baudelaire, à qui Pierre-Jean Jouve emprunte deux titres : Les Foules, et La Douce Visiteuse. Certains poèmes sont des récits, des rêves, des aveux, etc.. d'autres sont consacrés à des lieux ou des objets, d'autres encore à des concepts : le Verbe, l'Abîme, la Beauté, etc.[2]. Il y évoque aussi la figure mythique d'Hélène, qui traverse son oeuvre, et écrit pour Blanche Reverchon (Madame Blanche Jouve), après 35 ans de vie commune, un poème, Trésor, qui commence ainsi : « J’ai un trésor qui est toi, et bien que sans cesse menacé par le Temps voleur : trésor. » [3],[4],[5],[6].

Court-métrage[modifier | modifier le code]

  • Pierre-Jean Jouve, par Pierre Beuchot. 26 minutes, 1991. Documentaire sur ce poète et sur ce recueil, une de ses dernières publications[7].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Charles de Gaulle et Pierre Jean Jouve », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  2. Béatrice Bonhomme, « Proses de Pierre Jean Jouve », dans La Poésie en prose au XXe siècle, Paris, Gallimard, coll. « Les Entretiens de la Fondation des Treilles », (ISBN 978-2-07-013950-7), p. 194-216, actes du colloque, Fondation des Treilles, 26 septembre-1er octobre 2011, sous la direction de Peter Schnyder.
  3. René Micha, Pierre-Jean Jouve, Seghers éditions, coll. « Poètes d'aujourd'hui », , p. 70
  4. Laure Himy-Piéri, « Les Proses de Jouve sont-elles de la prose ? », dans Béatrice Bonhomme (dir.), Éditions Calliopées, Intégrités et transgressions de Pierre Jean Jouve, , p. 155-168
  5. Henry Bauchau, Sur Pierre Jean Jouve. Sur Blanche Jouve, Bruxelles, Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique, (lire en ligne), p. 8-9
  6. Jérôme Thélot, « Proses de Jouve : l’invention de Baudelaire », dans Yves Bonnefoy (dir.), Jouve poète, romancier critique, Lachenal et Ritter, , p. 39-58
  7. « Pierre-Jean Jouve.Un film de Pierre Beuchot », sur film-documentaire.fr