Projet KRUSTY

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec Krusty le clown.

Le projet KRUSTY nom tiré de l'acronyme en anglais : Kilopower Reactor Using Stirling Technology, est un projet de la NASA pour développer des réacteurs nucléaires pour l'exploration spatiale. Le projet a débuté en 2012 et arrive en phase de test en 2017 [1],[2],[3].

Réacteur Kilopower[modifier | modifier le code]

Prototype de réacteur Kilopower.

Un réacteur à fission nucléaire Kilopower produit de la chaleur qui est utilisée pour produire de l'électricité via un moteur Stirling. Le prototype développé par la NASA en 2017 permet de tester la production de 1 kW de puissance électrique à partir d'uranium enrichi. Le but étant de développer un réacteur d'une puissance électrique de 10 kW.

Un cylindre creux d'uranium enrichi contenant 7% de molybdène (permettant une meilleure stabilité structurelle du cœur à haute température) et entouré d'une couche d'oxyde de béryllium agissant comme réflecteur de neutrons constitue la source thermique. La température de fission est de 800 °C, avec un maximum à 1 200 °C, permettant de fournir une puissance thermique de 4 kW. La chaleur est transférée vers 8 convertisseurs Stirling à l'aide de tubes contenant du sodium sous forme liquide. Le réacteur est entouré de plusieurs couches agissant comme bouclier anti-radiation en hydrure de lithium et en uranium appauvri. Le contrôle de la réaction de fission se fait à l'aide d'une barre en carbure de bore insérée plus ou moins entièrement à l'intérieur du cylindre d'uranium[4].

Chaque convertisseur Stirling produit environ 125 W et est connecté à un panneau qui agit comme source froide par rayonnement vers l'environnement [4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Marc A. Gibson, Steven R. Oleson, David I. Poston et Patrick McClure, « NASA’s Kilopower Reactor Development and the Path to Higher Power Missions », sur NASA, (consulté le 25 février 2018)
  2. Xavier Demeersman, « Kilopower, la centrale nucléaire de la Nasa pour les futurs colons de Mars », sur https://www.futura-sciences.com, (consulté le 25 février 2018)
  3. « Des centrales nucléaires "de poche" pour alimenter des colonies sur Mars? », sur https://www.lexpress.fr/, (consulté le 25 février 2018)
  4. a et b (en) Marc A. Gibson, Cheryl Bowman, David I. Poston, Patrick R. McClure et John Creasy, « KiloPower Space Reactor Concept - Reactor Materials Study », sur NASA, (consulté le 26 février 2018)