Private Eye (journal)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Private Eye est un bimensuel britannique satirique créé en 1961. Il est actuellement édité par Ian Hislop.

Private Eye s'enorgueillit de sa réputation d'« épine dans le pied » de l'establishment politique britannique, notamment avec ses couvertures comme celle de « Cameron Drugs Latest » (en français : « Dernières nouvelles à propos des drogues de Cameron », c'est-à-dire de David Cameron, Premier ministre du Royaume-Uni à l'époque)[1]. En plus des couvertures, le bimensuel propose à ses lecteurs un « unique mélange d'humour, d'observations de comportements sociaux et politiques, et de journalisme d'enquête »[2].

Avec environ 700 000 lecteurs[2], Private Eye est l'une des publications politiques les plus populaires du Royaume-Uni, où il a une très grande importance culturelle.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]