Portail:Patrimoine mondial/Afrique

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Afrique
00 à 29 : Articles
30 à 59 : Redirections

Réel[modifier le code]

00[modifier le code]

Site archéologique de Carthage

Le site archéologique de Carthage est un site dispersé dans la ville actuelle de Carthage (Tunisie) et classé au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1979.

Il est dominé par la colline de Byrsa qui était le centre de la cité punique. Aujourd’hui, il se distingue par la silhouette massive de la cathédrale Saint-Louis édifiée, à la fin du XIXe siècle, à l’emplacement présumé de la sépulture du roi Louis IX de France (saint Louis) qui y mourut au cours de la huitième croisade. À proximité de la cathédrale, en face de cette tombe vide dont les restes ont été rapatriés en France, se trouvent les vestiges du plus important quartier de la ville. Il n’en subsiste que quelques fondations et quelques fragments de colonnes mais on peut y mesurer la puissance qui émanait alors de la cité : dimensions immenses, grands espaces, vues panoramiques et organisation des rues.

01[modifier le code]

Monument national du Grand Zimbabwe

Le Grand Zimbabwe est le nom donné aux ruines d'une ancienne cité d'Afrique méridionale, située à une quinzaine de kilomètres au sud de la ville de Musvingo, dans le sud du Zimbabwe. Elle fut autrefois le centre d'un vaste empire connu sous le nom d'Empire Monomotapa (ou Munhumutapa), qui couvrait les territoires des actuels Zimbabwe (qui prit son nom de la ville) et du Mozambique. Zimbabwe, qui est une forme courte de « ziimba remabwe », est un mot shona (dialecte: chiKaranga), qui signifie « la grande maison faite de pierres ». Le site est aussi le berceau du Zimbabwe moderne, où l'oiseau Zimbabwe (le symbole national du Zimbabwe) fut découvert.

Lire l’article

02[modifier le code]

Mont Kenya

Le mont Kenya, dont le nom signifie « montagne de l'autruche » chez les Wakamba, une des tribus vivant à ses pieds, est le point culminant du Kenya et le deuxième plus haut sommet d'Afrique, derrière le Kilimandjaro. Les plus hautes cimes culminent à 5 199 mètres à la pointe Batian, 5 188 mètres à la pointe Nelion et 4 985 mètres à la pointe Lenana. Il se situe au centre du pays, juste au sud de l'équateur, à approximativement 150 kilomètres au nord-nord-est de la capitale Nairobi.

Le mont Kenya est un volcan né il y a environ 3 millions d'années de l'ouverture du rift Est-africain, et qui a été recouvert pendant des millénaires par une importante calotte glaciaire qui a fortement érodé ses pentes et lui a donné ce relief particulier, avec de nombreuses vallées qui descendent du sommet. Il reste aujourd'hui une douzaine de petits glaciers en phase de retrait rapide, malgré des températures souvent négatives, avec un climat qui varie relativement beaucoup en fonctions des siècles et des millénaires, des saisons et des jours. Pourtant la montagne est une source d'eau essentielle pour une grande partie du pays.

03[modifier le code]

Portail:Patrimoine mondial/Afrique/03

04[modifier le code]

Portail:Patrimoine mondial/Afrique/04

05[modifier le code]

Portail:Patrimoine mondial/Afrique/05

06[modifier le code]

Portail:Patrimoine mondial/Afrique/06

07[modifier le code]

Portail:Patrimoine mondial/Afrique/07

08[modifier le code]

Portail:Patrimoine mondial/Afrique/08

09[modifier le code]

Pyramide de Khéphren

La pyramide de Khéphren est la deuxième plus grande pyramide d'Égypte. Dominant un complexe composé de deux temples reliés par une chaussée et d'une pyramide satellite, elle est de type à faces lisses et fut élevée sous la IVe dynastie durant l'Ancien Empire pour le pharaon Khéphren, fils de Khéops. Elle se dresse sur le plateau de Gizeh au sud-ouest de celle de son père. Elle est sans doute la plus facile à reconnaître car son sommet est encore couvert de calcaire. Légèrement plus petite que celle de Khéops, elle paraît pourtant plus haute car érigée sur une proéminence rocheuse avec un angle d'inclinaison supérieur à celui de la grande pyramide. Le temps a également préservé un temple d'accueil dont la sobriété et la composition subtile des matériaux en font un véritable joyau de l'Ancien Empire.

10[modifier le code]

Portail:Patrimoine mondial/Afrique/10

11[modifier le code]

Portail:Patrimoine mondial/Afrique/11

12[modifier le code]

Portail:Patrimoine mondial/Afrique/12

13[modifier le code]

Lalibela

Lalibela (ancienne Roha) est une cité monastique située au cœur de l'Éthiopie, dans une région montagneuse, la province de Wollo. Elle doit son nom au roi Gebra Maskal Lalibela (1172-1212), canonisé par l'Église éthiopienne, qui fit construire de nombreux couvents et églises, après s'être converti au Christianisme.

Ville sainte des chrétiens d'Éthiopie, elle reste célèbre pour ses onze églises monolithes médiévales taillées et creusées à même le roc, dont la plus célèbre, Saint-Georges.

Lire l’article

14[modifier le code]

Chutes Victoria

Les chutes Victoria sont l'une des plus spectaculaires chutes d'eau. Elles sont situées sur le fleuve Zambèze, qui constitue à cet endroit la frontière entre la Zambie, à proximité de la ville de Livingstone, et le Zimbabwe. Le fleuve se jette dans la cataracte sur environ 1 700 mètres de largeur, et une hauteur de 128 mètres. Elles donnent un spectacle particulièrement remarquable, de par leur disposition particulière - elles se jettent dans une longue faille du plateau, pour s'échapper par un étroit canyon. Elles peuvent ainsi être vues de face à quelques mètres.

David Livingstone, l'explorateur écossais, fut le premier européen à observer les chutes en 1855, et les nomma en l'honneur de la Reine Victoria, bien qu'elles étaient connues des populations locales sous le nom de Mosi-oa-Tunya, la « fumée qui gronde ». La ville zambienne voisine est du nom de l'explorateur. Les chutes sont le lieu de deux parcs nationaux, le Mosi-oa-Tunya National Park en Zambie et le Victoria Falls National Park au Zimbabwe, et aujourd'hui l'une des principales destinations touristiques en Afrique australe.

Lire l’article

15[modifier le code]

Portail:Patrimoine mondial/Afrique/15

16[modifier le code]

Portail:Patrimoine mondial/Afrique/16

17[modifier le code]

Stone Town

Stone Town (en Swahili : Mji Mkongwe) est le vieux quartier de Zanzibar situé sur l'île d'Unguja en Tanzanie. Il est inscrit au patrimoine mondial.

Elle est l'une des villes les plus importantes de la culture swahilie et a été inscrite au patrimoine mondial par l'UNESCO.

Lire l’article

18[modifier le code]

Portail:Patrimoine mondial/Afrique/18

19[modifier le code]

Portail:Patrimoine mondial/Afrique/19

20[modifier le code]

Portail:Patrimoine mondial/Afrique/20

21[modifier le code]

Portail:Patrimoine mondial/Afrique/21

22[modifier le code]

Portail:Patrimoine mondial/Afrique/22

23[modifier le code]

Portail:Patrimoine mondial/Afrique/23

24[modifier le code]

Portail:Patrimoine mondial/Afrique/24

25[modifier le code]

Portail:Patrimoine mondial/Afrique/25

26[modifier le code]

Portail:Patrimoine mondial/Afrique/26

27[modifier le code]

Portail:Patrimoine mondial/Afrique/27

28[modifier le code]

Portail:Patrimoine mondial/Afrique/28

29[modifier le code]

Portail:Patrimoine mondial/Afrique/29

Redirections[modifier le code]

30[modifier le code]

Site archéologique de Carthage

Le site archéologique de Carthage est un site dispersé dans la ville actuelle de Carthage (Tunisie) et classé au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1979.

Il est dominé par la colline de Byrsa qui était le centre de la cité punique. Aujourd’hui, il se distingue par la silhouette massive de la cathédrale Saint-Louis édifiée, à la fin du XIXe siècle, à l’emplacement présumé de la sépulture du roi Louis IX de France (saint Louis) qui y mourut au cours de la huitième croisade. À proximité de la cathédrale, en face de cette tombe vide dont les restes ont été rapatriés en France, se trouvent les vestiges du plus important quartier de la ville. Il n’en subsiste que quelques fondations et quelques fragments de colonnes mais on peut y mesurer la puissance qui émanait alors de la cité : dimensions immenses, grands espaces, vues panoramiques et organisation des rues.

31[modifier le code]

Monument national du Grand Zimbabwe

Le Grand Zimbabwe est le nom donné aux ruines d'une ancienne cité d'Afrique méridionale, située à une quinzaine de kilomètres au sud de la ville de Musvingo, dans le sud du Zimbabwe. Elle fut autrefois le centre d'un vaste empire connu sous le nom d'Empire Monomotapa (ou Munhumutapa), qui couvrait les territoires des actuels Zimbabwe (qui prit son nom de la ville) et du Mozambique. Zimbabwe, qui est une forme courte de « ziimba remabwe », est un mot shona (dialecte: chiKaranga), qui signifie « la grande maison faite de pierres ». Le site est aussi le berceau du Zimbabwe moderne, où l'oiseau Zimbabwe (le symbole national du Zimbabwe) fut découvert.

Lire l’article

32[modifier le code]

Mont Kenya

Le mont Kenya, dont le nom signifie « montagne de l'autruche » chez les Wakamba, une des tribus vivant à ses pieds, est le point culminant du Kenya et le deuxième plus haut sommet d'Afrique, derrière le Kilimandjaro. Les plus hautes cimes culminent à 5 199 mètres à la pointe Batian, 5 188 mètres à la pointe Nelion et 4 985 mètres à la pointe Lenana. Il se situe au centre du pays, juste au sud de l'équateur, à approximativement 150 kilomètres au nord-nord-est de la capitale Nairobi.

Le mont Kenya est un volcan né il y a environ 3 millions d'années de l'ouverture du rift Est-africain, et qui a été recouvert pendant des millénaires par une importante calotte glaciaire qui a fortement érodé ses pentes et lui a donné ce relief particulier, avec de nombreuses vallées qui descendent du sommet. Il reste aujourd'hui une douzaine de petits glaciers en phase de retrait rapide, malgré des températures souvent négatives, avec un climat qui varie relativement beaucoup en fonctions des siècles et des millénaires, des saisons et des jours. Pourtant la montagne est une source d'eau essentielle pour une grande partie du pays.

33[modifier le code]

Portail:Patrimoine mondial/Afrique/33

34[modifier le code]

Portail:Patrimoine mondial/Afrique/34

35[modifier le code]

Portail:Patrimoine mondial/Afrique/35

36[modifier le code]

Portail:Patrimoine mondial/Afrique/36

37[modifier le code]

Portail:Patrimoine mondial/Afrique/37

38[modifier le code]

Portail:Patrimoine mondial/Afrique/38

39[modifier le code]

Pyramide de Khéphren

La pyramide de Khéphren est la deuxième plus grande pyramide d'Égypte. Dominant un complexe composé de deux temples reliés par une chaussée et d'une pyramide satellite, elle est de type à faces lisses et fut élevée sous la IVe dynastie durant l'Ancien Empire pour le pharaon Khéphren, fils de Khéops. Elle se dresse sur le plateau de Gizeh au sud-ouest de celle de son père. Elle est sans doute la plus facile à reconnaître car son sommet est encore couvert de calcaire. Légèrement plus petite que celle de Khéops, elle paraît pourtant plus haute car érigée sur une proéminence rocheuse avec un angle d'inclinaison supérieur à celui de la grande pyramide. Le temps a également préservé un temple d'accueil dont la sobriété et la composition subtile des matériaux en font un véritable joyau de l'Ancien Empire.

40[modifier le code]

Portail:Patrimoine mondial/Afrique/40

41[modifier le code]

Portail:Patrimoine mondial/Afrique/41

42[modifier le code]

Portail:Patrimoine mondial/Afrique/42

43[modifier le code]

Lalibela

Lalibela (ancienne Roha) est une cité monastique située au cœur de l'Éthiopie, dans une région montagneuse, la province de Wollo. Elle doit son nom au roi Gebra Maskal Lalibela (1172-1212), canonisé par l'Église éthiopienne, qui fit construire de nombreux couvents et églises, après s'être converti au Christianisme.

Ville sainte des chrétiens d'Éthiopie, elle reste célèbre pour ses onze églises monolithes médiévales taillées et creusées à même le roc, dont la plus célèbre, Saint-Georges.

Lire l’article

44[modifier le code]

Chutes Victoria

Les chutes Victoria sont l'une des plus spectaculaires chutes d'eau. Elles sont situées sur le fleuve Zambèze, qui constitue à cet endroit la frontière entre la Zambie, à proximité de la ville de Livingstone, et le Zimbabwe. Le fleuve se jette dans la cataracte sur environ 1 700 mètres de largeur, et une hauteur de 128 mètres. Elles donnent un spectacle particulièrement remarquable, de par leur disposition particulière - elles se jettent dans une longue faille du plateau, pour s'échapper par un étroit canyon. Elles peuvent ainsi être vues de face à quelques mètres.

David Livingstone, l'explorateur écossais, fut le premier européen à observer les chutes en 1855, et les nomma en l'honneur de la Reine Victoria, bien qu'elles étaient connues des populations locales sous le nom de Mosi-oa-Tunya, la « fumée qui gronde ». La ville zambienne voisine est du nom de l'explorateur. Les chutes sont le lieu de deux parcs nationaux, le Mosi-oa-Tunya National Park en Zambie et le Victoria Falls National Park au Zimbabwe, et aujourd'hui l'une des principales destinations touristiques en Afrique australe.

Lire l’article

45[modifier le code]

Portail:Patrimoine mondial/Afrique/45

46[modifier le code]

Portail:Patrimoine mondial/Afrique/46

47[modifier le code]

Stone Town

Stone Town (en Swahili : Mji Mkongwe) est le vieux quartier de Zanzibar situé sur l'île d'Unguja en Tanzanie. Il est inscrit au patrimoine mondial.

Elle est l'une des villes les plus importantes de la culture swahilie et a été inscrite au patrimoine mondial par l'UNESCO.

Lire l’article

48[modifier le code]

Portail:Patrimoine mondial/Afrique/48

49[modifier le code]

Portail:Patrimoine mondial/Afrique/49

50[modifier le code]

Portail:Patrimoine mondial/Afrique/50

51[modifier le code]

Portail:Patrimoine mondial/Afrique/51

52[modifier le code]

Portail:Patrimoine mondial/Afrique/52

53[modifier le code]

Portail:Patrimoine mondial/Afrique/53

54[modifier le code]

Portail:Patrimoine mondial/Afrique/54

55[modifier le code]

Portail:Patrimoine mondial/Afrique/55

56[modifier le code]

Portail:Patrimoine mondial/Afrique/56

57[modifier le code]

Portail:Patrimoine mondial/Afrique/57

58[modifier le code]

Portail:Patrimoine mondial/Afrique/58

59[modifier le code]

Portail:Patrimoine mondial/Afrique/59