Portable Antiquities Scheme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pièce de six pence de 1554 à l'effigie de Marie Ire d'Angleterre et Philippe II d'Espagne.

Le Portable Antiquities Scheme (PAS), qui peut être traduit en français par programme pour les petits objets archéologiques, est un programme du gouvernement de Grande-Bretagne faisant appel à l'enregistrement volontaire du nombre croissant de petites découvertes archéologiques trouvées par le public. Le programme a débuté en 1997 et couvre désormais la plus grande partie de l'Angleterre et du Pays de Galles.

Description[modifier | modifier le code]

Fragment de fibule romaine.

Le programme est prioritairement dirigé vers les utilisateurs de détecteur de métaux qui découvrent fortuitement des artéfacts archéologiques qui n'auraient pas été enregistrés sans ce programme. Le Trésor d'Harrogate y a été répertorié.

Statistisques[modifier | modifier le code]

Dans le cadre de ce programme, 81.914 trouvailles archéologiques ont été déclarées, ce qui constitue plus d'un million trois cent mille objets. La base de données a servi à 600 projets de recherches, dont 126 doctorats[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Maev Kennedy, Detectorists strike gold as British Museum reveals record haul, The Guardian (4 décembre 2017).

Liens et références externes[modifier | modifier le code]