Ponte San Giovanni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ponte San Giovanni
Ponte San Giovanni
Panorama
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région d'Ombrie Ombrie
Province Pérouse
Commune Pérouse
Code postal 06135
Index tel. 075
Démographie
Population 20 000 hab. (2016[1].)
Densité 1 111 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 05′ 23″ nord, 12° 26′ 44″ est
Altitude Max. 190 m
Superficie 1 800 ha = 18 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Ponte San Giovanni
Géolocalisation sur la carte : Ombrie
Voir sur la carte topographique de la zone Ombrie
City locator 14.svg
Ponte San Giovanni

Ponte San Giovanni («  Pont San Giuànne » en dialecte pérugin) est une frazione de la commune de Pérouse en Ombrie (Italie)[2]. Les habitants sont appelés « ponteggiani ».

Géographie[modifier | modifier le code]

La frazione Ponte San Giovanni est située à la limite sud-est du territoire de Pérouse à environ 7 km du centre historique à une altitude d'environ 180 m, le fleuve Tibre étant sa limite naturelle avec la commune de Torgiano. Le territoire comporte une zone plane autour du lit du fleuve et une escarpée menant aux premiers contreforts du col de Pérouse.

Histoire[modifier | modifier le code]

La preuve de la première occupation du lieu remonte à l'époque Étrusque avec la présence de la tombe de Arnth Veltimna Aules située dans la nécropole du Palazzone (VIe et Ve siècles av. J.-C.). Pendant la période romaine, l'endroit est connu pour ses sources thermales, vers l'an mille apparaît la première paroisse chrétienne Plebs Sancti Joannis Baptistae in Campo qui est citée dans un diplôme de 1163 de Frédéric Barberousse.

En 1202, pendant le conflit entre Pérouse et Assise, saint François d'Assise aurait été fait prisonnier à Ponte San Giovanni[3].

À partir du XVe siècle l'habitat collinaire est complété par des édifices dans la zone plan en aval près du pont du Tibre avec sa paroisse autonome (San Bartolomeo). L'endroit commence à être présent avec le nom Ponte San Gianni, sur les documents du Libero Comune de Pérouse d'abord, puis sur ceux des États pontificaux. Au cours de la seconde moitié du XIXe siècle, le bourg rural de développe grâce au développement du chemin de fer. En effet sa gare devient le carrefour du trafic ferroviaire de l'Ombrie.

En juin 1944, pendant la Deuxième Guerre mondiale, les bombardements alliés détruisent une grande partie le centre historique, la gare et le ponte Vecchio qui sera reconstruit en 2000 à la place du «  provisoire» pont Bailey .

Personnalités liées au hameau[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

  • Tourisme, agriculture, secteur tertiaire, (siège de Confagricoltura Umbria) [4], artisanat, industrie.

Ponte San Giovanni est desservie par chemin de fer Trenitalia et Ferrovia Centrale Umbra et est située près de la route européenne E45.

Manifestation[modifier | modifier le code]

Septembre : Velimna : gli etruschi del fiume : Rendez-vous gastronomique et culturel rappelant l'origine étrusque, avec défilé costumé et dîner « à l'étrusque » sur le Ponte Vecchio.

Sites particuliers[modifier | modifier le code]

Images[modifier | modifier le code]

Information Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Redazione, « Perugia, Ponte San Giovanni si ribella: “Lasciati soli tra spaccio di droga e immigrati” », sur lanotiziaquotidiana.it, (consulté le ).
  2. (it) Armando Allegretti, « Ponte San Giovanni, quartiere? », sur umbrialeft.it, (consulté le ).
  3. Le lieu de capture. Néanmoins, la bataille entre les troupes des deux villes s'est deroulée à Collestrada.
  4. (it) « Perugia, la nuova casa degli imprenditori agricoli umbri è a Ponte San Giovanni », sur Umbria24.it, (consulté le ).

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

(it) « Ponte San Giovanni avrà il suo mini-municipio: servizi comunali accorpati e sportelli per il cittadino », sur PerugiaToday, (consulté le ).

Sur les autres projets Wikimedia :