Plenitudo potestatis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La notion de plenitudo potestatis (« plénitude du pouvoir » en latin) est employée par les canonistes du Moyen Âge pour désigner le pouvoir juridictionnel de la papauté. Au terme de la réforme grégorienne, le Saint-Siège exerce en effet sa juridiction sur les décisions essentielles, ou causes majeures : déposition ou déplacement d'évêques, modification des limites des diocèses, érection d'abbayes, reconnaissance d'ordre religieux, convocation des conciles, procédure de canonisation. Le pape tranche aussi en appel et en dernier ressort pour toute autre affaire, tandis qu'il ne peut être jugé par personne.

Innocent III, à partir de 1198, est le premier à faire un usage régulier du terme.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean Chélini, Histoire religieuse de l'Occident médiéval, Hachette, 1991, p. 340-341