Play (film, 2011)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Play.
Play
Titre original Play
Réalisation Ruben Östlund
Scénario Ruben Östlund
Erik Hemmendorff
Acteurs principaux

John Ortiz
Yannick Diakité
Kevin Vaz
Sebastian Hegmar
Abdiaziz Hilowle

Sociétés de production Plattform Produktion
Coproduction Office
Pays d’origine Drapeau de la Suède Suède
Drapeau de la France France
Genre Drame
Durée 118 minutes
Sortie 2011

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Play est un drame suédo-français coécrit et réalisé par Ruben Östlund et sorti le .

Synopsis[modifier | modifier le code]

À Göteborg, trois jeunes garçons, deux Suédois et un immigré cambodgien bien intégré, se retrouvent dans un centre commercial. Ils sont repérés par une petite bande d'adolescents d'origine africaine, apparemment organisée pour le racket, qui élaborent un plan complexe pour les dépouiller en douceur.

Un des jeunes Noirs les aborde, prétextant que l'un des garçons serait en possession d'un téléphone portable volé à son frère. Policés et timides, les trois jeunes se laissent embarquer dans une histoire sans fin dont ils ne peuvent plus s'extraire. Pris en filature par la bande, ils doivent supporter des palabres interminables dont même leur demande d'aide à des adultes ne peuvent les délivrer. Tout se finira pour les trois garçons par une humiliation totale et un tour de passe-passe surprenant à la fin de la journée. Plus tard, les parents d'un garçon voudront réparer le vol subi par leur fils.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

  • 10 nominations

Box-office[modifier | modifier le code]

Analyse[modifier | modifier le code]

La construction et le thème de ce film rappelle, en moins violent, le film Funny game de Michael Haneke, Play ou Game, on retrouve dans ces films deux groupes qui ne jouent pas avec les mêmes règles « Les richesses et les marques (Iphone, MP3, jean Diesel…) ont changé de mains au terme d’un petit jeu où les victimes sont acculés à donner de leur plein gré. Car ils n’ont pas compris que les règles sociales qu’on leur a inculquées ne fonctionnent pas du tout avec le "gang" qui s’amuse à leurs dépens et triche sans vergogne »[1].

Réception critique[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Les faits qui ont inspiré le scénario se sont déroulés de 2006 à 2008 à Göteborg, un groupe d'adolescents noirs ont racketté d'autres garçons en utilisant un savant jeu de rôle qui reposait sur l’usage d’une rhétorique de gang, une stratégie connue sous le nom de « coup du petit frère »[2].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]