Plaques de Torslunda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Plaque n° 1
Plaque n° 2
Plaque n° 3
Plaque n° 4

Les plaques de Torslunda sont quatre matrices de bronze découvertes près de Torslunda, sur l'île d'Öland, en Suède, et datant de l'âge de Vendel.

Description[modifier | modifier le code]

Les quatre plaques datent du VIe siècle (âge de Vendel). Leur format est de 4,5 × 5,5 cm. Représentatives de l'art scandinave à la fin de l'âge du fer germanique, elles étaient destinées à la production de feuilles de métal qui ornaient le casque des guerriers. Le thème de Beowulf apparaît dans la série.

Sur la plaque n° 1, deux guerriers portent des cimiers décorés d'une effigie de sanglier[1].

La plaque n° 2 montre un berserk (à droite) tirant une épée du fourreau, et à gauche, peut-être, Odin[2].

La plaque n° 3 met en scène un homme luttant contre deux ours.

Sur la plaque n° 4, un homme armé d'une hache se tient à côté d'un animal enchaîné. Il peut s'agir du dieu nordique Týr et du loup Fenrir[2].

Découverte et conservation[modifier | modifier le code]

Ces objets ont été découverts au printemps 1870 par Erik Gustaf Pettersson et Anders Petter Nilsson dans un cairn situé sur les terres d'une ferme, dans la localité de Torslunda. Ils sont aujourd'hui conservés au Musée historique de Stockholm sous le numéro d'inventaire SHM 4325.

En 1967, la Poste suédoise a émis un carnet de quatre timbres d'une valeur de 10, 15, 30 et 35 öre, reproduisant ces plaques.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Mårten Stenberger: Vorgeschichte Schwedens. In: Nordische Vorzeit. Bd. 4. Wachholtz, Neumünster 1977, (ISBN 3-529-01805-8)
  • Britt-Mari Näsström: Bärsärkarna. Vikingatidens Elitsoldater. Norstedt, Stockholm 2006, (ISBN 91-1-301511-7).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) Christoph Stiegemann, Martin Kroker et Wolfgang Walter, CREDO: Christianisierung Europas im Mittelalter, Michael Imhof Verlag, (ISBN 978-3-86568-827-9), p. 189.
  2. a et b Knut Stjerna, Hjälmar och svärd i Beovulf, 1903.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :