Place du Commerce (Paris)

From Wikipédia
Jump to navigation Jump to search
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Place du Commerce.

15e arrt
Place du Commerce
Image illustrative de l’article Place du Commerce (Paris)
Le square de la place du Commerce.
Situation
Arrondissement 15e
Quartier Grenelle
Historique
Dénomination 1877
Ancien nom Place de la Mairie
Place du Commerce
Place de la Montagne-Noire
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Place du Commerce
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La place du Commerce est une place du 15e arrondissement de Paris.

Situation et accès[edit | edit source]

La place du Commerce, de forme rectangulaire oblongue, est située vers la fin de la rue du Commerce, au croisement de la rue Lakanal et entre la rue du Commerce et la rue Violet. Elle se trouve donc dans le cœur du 15e arrondissement de Paris.

La partie centrale de la place du Commerce est occupée par un square fermé.

La station de métro (M)(8) Commerce est située sur la place.

Origine du nom[edit | edit source]

Elle porte ce nom car cette place, comme la rue du Commerce, était la principale rue commerçante de l'ancienne commune de Grenelle.

Historique[edit | edit source]

Cette place de la commune de Grenelle s'est appelée « place de la Mairie » de 1828 à 1867, date à laquelle elle prend le nom de « place du Commerce » jusqu'en février 1877 où elle devient « place de la Montagne-Noire ». Elle reprend son nom actuel en mars de la même année.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[edit | edit source]

L'ancienne mairie de Grenelle.
  • No 1 et 69, rue Violet : ancienne mairie de Grenelle inscrite à l’Inventaire supplémentaire des monuments historiques. La mairie de Grenelle s’installe en 1842 dans la maison construite par deux Américains, Daniel Low et Thomas W. Storrow : il s’agit d’une vaste maison néo-palladienne caractéristique de la Restauration entourée d’un jardinet. Au moment de son rachat par la commune, elle fut réaménagée par l’architecte Claude Naissant. La façade est décorée de niches vides surmontées d’un fronton triangulaire et éclairée d’une baie.
  • No 23 : bâtiment de 1846, transformé entre 1863 et 1880, mais qui a conservé ses bandeaux et qui présente sur la place un fronton qui lui confère tout son caractère.

Notes et références[edit | edit source]


Articles connexes[edit | edit source]

Liens externes[edit | edit source]